The Good Wife : l’explosion (7.11)

The Good Wife : l’explosion (7.11)

Peter, sa famille et son équipe sont sur les routes d’Iowa pour sa campagne, dans un bus où il est difficile de s’éviter.

Dix épisodes pour que cette septième saison de The Good Wife livre sa première scène à couper le souffle. C’est tard, mais elle vaut le coup. Donnée en introduction de Iowa, la résolution de la confrontation entre Eli et Alicia se déroule avec encore plus de rage, de ressentiments, de peine et d’émotions que prévu. Et ce n’est que le début de l’affrontement.

Même si Iowa est une étape importante dans la campagne de Peter, l’épisode choisit de se concentrer dans un premier temps sur Alicia et les répercussions de la révélation d’Eli. Ses échanges avec Ruth ou Peter transpirent la tension et le rejet. Elle se demande constamment ce qu’aurait pas être sa vie, transposant quelque peu les codes du « What if ? » de manière très ingénieuse. Dès lors, on s’imagine nous aussi de quelle manière auraient tourné les choses si ce coup de fil avait réuni Will et Alicia dès le départ.

À dire vrai, j’avais oublié qu’Alicia n’avait jamais été mise au courant de ce coup de téléphone décisif. On se surprend alors à trouver autant de rage chez Alicia alors qu’elle a eu son histoire avec Will. Puis, on se rappelle de la dimension adultérine de celle-ci et de la culpabilité qu’elle ressentait à l’époque. Ce qui est mis en perspective dans cet épisode et avec le choc de sa révélation, c’est à quel point ce secret d’Eli a pu influencer la vie d’Alicia, surtout ses derniers moments avec Will.

Il y a quelque chose d’ironique à voir que la famille Florrick n’a jamais été autant sur le point d’imploser qu’avec le retour de Zach. Sans qu’il soit l’élément déclencheur, il révèle à quel point ils jouent tous le rôle des apparences en politique. Mis en exergue par les mises au point de Ruth et la docilité relative d’Alicia, le ras-le-bol pointe son nez et laisse présager que le pire pourrait arriver à tout moment.

Toujours dans la famille Florrick, mais sur un ton beaucoup plus léger, Jackie contraint Howard à faire un contrat nuptial. Comme souvent avec ces deux-là, leur conversation est hilarante, mais n’oublie pas les points d’émotion autour de la santé mentale de l’avocat pour instiller un peu d’émotion. Qui l’eût cru que ce couple improbable fonctionnerait si bien à l’écran ? Eux le pensent et moi aussi.

Cette septième saison possède réellement ses moments et Iowa est assurément l’un d’eux. Même s’il intervient après des épisodes en deçà de ce que la série peut délivrer, il remet sur le devant de la scène une intrigue qui courrait depuis la première saison et qui demandait sa résolution. The Good Wife revient avec une forme du tonnerre et avec Driven, offre ici son second épisode véritablement significatif de la saison.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link