The Good Wife : qui en a après Peter ? (7.15)

The Good Wife : qui en a après Peter ? (7.15)

Alicia participe à un comité secret d’avocats pendant que Eli recrute Elsbeth pour comprendre pourquoi Peter est poursuivi par la NSA.

La dérive professionnelle et personnelle d’Alicia s’est terminée avec son retour prévisible dans son ancienne firme. The Good Wife a enfin clos une partie de ses intrigues et semble désormais vouloir résoudre celles encore en suspens.

C’est ainsi que Targets prend finalement le problème de l’enquête de Peter de front en associant Elsbeth à Eli pour démêler cette affaire épineuse et complexe. Chaque apparition de l’avocate est un délice, même après tant d’années. Mais même si elle offre une autre vision sur un cas qui n’a que trop duré, cela n’empêche pas cette intrigue d’être assez grossière dans son développement.

Bien qu’elle ait donné régulièrement des saynètes sympathiques (notamment grâce aux informaticiens de la NSA), ce procès fait à Peter le met sur une scène peu attrayante pour lui comme pour nous. Il faut avouer que l’utilisation la plus judicieuse du personnage reste dans son interaction avec sa femme ou son conseiller. Alors quand la lumière vient sur lui, l’intérêt baisse. On remercie alors grandement Elsbeth (et Carrie Preston) de maintenir celui-ci dans ses échanges avec les différents protagonistes.

Fort heureusement, Alicia a encore des choses à faire. Son retour chez Lockhart, Agos & Lee s’accompagne d’un retour à des intrigues judiciaires plus audacieuses, plus fournies également. Ainsi, loin des préoccupations politico-financières de ses proches, elle est recrutée pour rejoindre un panel secret d’avocats conseillant l’État sur une affaire.

The Good Wife renoue alors avec son exploration pointue du système judiciaire américain et des multiples tâches du métier d’avocat. La mécanique de présentation de l’aspect étudié ici est familière, mais la réalisation aide à y apporter une certaine fraîcheur, surtout lorsqu’il s’agit de suggérer une Alicia décontenancée. Malheureusement, son intrigue se fait intercepter par celle de Peter et c’est là où le bât blesse quelque peu.

Loin d’elle, les tractations au sein de son ancienne/nouvelle firme ne sont pas terminées. Une coalition féminine se préparerait, inquiétant Cary sur son avenir. Ses peurs sont légitimes après tout ce qui lui est arrivé professionnellement. Cette méfiance lui permet autant de garder de sa pertinence que d’agacer sur les possibilités d’une nouvelle scission dans la firme. La paranoïa ambiante épuise plus qu’elle ne rend service aux personnages, exception faite de Jason Crouse dans sa relation avec Alicia.

À l’image de cette septième saison, Targets est mi-figue, mi-raisin. Avec un retour à des intrigues judiciaires plus classiques, mais aussi plus intéressantes, The Good Wife redynamise sa partie judiciaire, mais celle-ci est phagocytée par un dernier fil rouge encombrant et qui doit prendre plus de corps pour ne pas sombrer dans l’ennui et entraîner avec lui les épisodes restants à la série.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link