The Good Wife : Se battre pour ses idéaux (7.04)

The Good Wife : Se battre pour ses idéaux (7.04)

Alicia entre en conflit avec un juge lorsqu’elle prend en charge une affaire de vol à l’étalage. Diane se retrouve à attaquer un cas de suicide assisté alors qu’elle est pour l’euthanasie.

Une des composantes principales de The Good Wife depuis ses débuts est la confrontation des idéaux des avocats face à la machine politique et judiciaire et les compromis nécessaires que leur métier impose. Les différentes affaires de cette semaine remettent ce conflit intérieur permanent sur le devant de la scène.

Avec l’entrée en jeu d’un actionnaire de la firme, Diane doit plaider contre une affaire de suicide assisté, dont la défense échoit à Louis Canning. Outre les traits de comédie à propos de la maladie de l’avocat, Diane doit composer entre les intérêts de son cabinet et ses propres croyances : elle est pour l’euthanasie, mais se trouve obligée d’attaquer des médecins l’ayant pratiqué.

Diane a toujours été celle qui a les avis les plus tranchés sur des sujets sociaux tabous comme l’avortement ou la peine de mort. Cela a d’ailleurs souvent entraîné des conflits avec ses collègues et constitué un frein dans sa carrière. Elle tient à ses idéaux et se bat pour eux, ce qui est une de ses grandes qualités. La voir devoir s’asseoir sur un de ses combats pour maintenir le futur de son cabinet fait autant mal au cœur qu’il se comprend. Ainsi, les compromis du personnage, d’autant plus intéressants à cause de son imprévisibilité au tribunal, offre une affaire tout en nuances permettant à Christine Baranski de briller encore une fois.

Le sujet de l’euthanasie est d’ailleurs exploité à plusieurs niveaux quand Peter et son équipe de campagne doivent gérer la communication autour d’une question aussi épineuse. Même si l’implication politique apporte des moments très intéressants, c’est surtout au niveau du décloisonnement des intrigues que l’épisode se révèle vraiment excellent. Ici, une majorité des personnages se croisent autour d’une thématique permettant à la série de retrouver une ambition un peu plus ample dans ses intrigues. Ingénieusement utilisé, l’euthanasie cristallise les opinions et se joue habilement des personnages et de leurs croyances (Jackie, Grace, Diane) ou de leurs ambitions (Peter, Eli, Ruth).

L’exercice du compromis ne s’arrête pas là et affecte également Cary et Alicia. Le premier retrouve son ancienne associée pour lui exposer une opportunité professionnelle qui, même si elle n’a pas de suite immédiate, ne sera probablement pas sans conséquence. Alicia, elle, doit faire face à un aspect de la justice qui la déstabilise.

L’avocate défend une femme accusée de vol à l’étalage qu’elle pense innocente. Or, le juge Schakowsky – déjà vu dans les premiers épisodes – ne l’entend pas de cette oreille. Le décalage entre la réalité judiciaire immédiate et la volonté de « bien faire » met Alicia en porte à faux avec le juge, ses collègues et sa condition d’avocate. Même si quelques notes d’humour allègent l’intrigue, ce conflit installe une tension palpable et parfaitement portée par les acteurs. L’affaire n’a pas d’enjeu particulièrement fort, mais ce n’est pas pour autant que le combat n’est pas important comme le souligne l’accusée à tort.

Les King ont clairement compris les points faibles de leur saison 6 et s’y attaquent avec beaucoup de finesse. On retrouve alors des thématiques fortes portées par des affaires sans importance en apparence, mais qui révèlent autant sur le système judiciaire que sur les personnages eux-mêmes et leurs motivations profondes.

Taxed poursuit donc sur la très bonne lancée de ce début de saison et nous donne un épisode maîtrisé, équilibrant parfaitement les intrigues de ses personnages tout en s’offrant une résonance sociétale comme sait le faire la série.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link