The Good Wife – Two Girls, One Code (4.03)

Alicia et Will représentent une startup qui poursuit un moteur de recherche accusé d’avoir manipulé les résultats. Eli veut étouffer un scandale sexuel qui menace la campagne de Peter.

Avec le retour sur les devants de la politique au sein de cette saison de The Good Wife, le couple King doit trouver un moyen de réinstaurer un équilibre entre cette partie et l’aspect judiciaire du show. La première moitié de Two Girls, One Code en souffre, ne réussissant pas bien à construire ses deux intrigues en parallèle de façon équitable.

Il y a un réel conflit de ton qui en émerge, l’épisode exploitant les classiques ficelles narratives avec le procès que tente de gagner Will, tandis qu’un étau se resserre autour d’Alicia dans sa vie privée. Oui, Eli nous annonce un nouveau scandale sexuel pour les Florrick, mais qui exposerait la liaison d’Alicia avec Will – ce qui terrifie l’avocate.

Le gros problème est que si vouloir communiquer la panique qui habite Alicia est une chose, réussir à nous convaincre que c’est bel et bien son aventure avec Will qui pourrait faire la une des journaux en est une autre. Eli arrivant comme un grand, et sans preuve tangible, à cette conclusion, il apparait dès le départ qu’il ne s’agit pas d’elle. Qui plus est, la série travaille à la réhabilitation de Peter depuis la saison dernière et elle a juste mis les bouchées doubles en ce début de saison 4. La scène finale ne prend pas par surprise, mais elle fait plaisir à voir, surtout qu’elle montre qu’Alicia se préoccupe plus que ce qu’elle veut bien admettre de ce que fait son mari. Malgré une prévisibilité trop importante, cette storyline donne lieu à d’excellents échanges, tout particulièrement entre Alicia et Eli.

Du côté du cabinet, Nathan Lane dans le rôle de Clark, le trustee, s’est magistralement installé dans le show. Le personnage est réellement excellent, tout en sobriété, ce qui ressort encore plus au sein de cet épisode qui en fait un peu des tonnes avec un procès qui vise de nouveau Chumhum et son fondateur Neil Gross (John Benjamin Hickey). Will cabotine, et c’est une vraie partie de ping-pong qui se joue avec Viola Walsh (Rita Wilson). Dominic Chianese dans la peau du juge permet d’imposer un ton plus posé face aux deux parties qui cherchent à impressionner. L’affaire possède quand même ses moments, avec une conclusion tout à fait réaliste qui relève le niveau de l’ensemble. Par contre, voilà maintenant trois épisodes de passés, et ce pauvre Cary fait de la figuration, il est temps de lui donner quelque chose.

Au milieu de tout cela, The Good Wife continue de s’enfoncer avec la relation malsaine qu’entretient Kalinda avec Nick. Le petit tour qu’elle lui joue est bien pensé et sauve sans conteste la mise ici, mais la série ne va pas pouvoir poursuivre éternellement ainsi, car on ne va nulle part et cela se montre excessif sans raison particulière.

Two Girls, One Code est donc un épisode mal articulé de The Good Wife qui réunit trois intrigues au ton différent et qui ne parvient pas à tout agencer convenablement.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link