The Hollowmen – Saison 2

L’équipe continue de travailler pour le premier ministre.

La chaine australienne ABC a commandé cette seconde saison, avant même que la série soit à l’antenne, faisant que le tournage s’est enchainé. Sa diffusion à l’antenne, suivi, après une semaine de pause, celle de la saison 1.

Composé aussi de 6 épisodes, The Hollowmen continue sur la voie tracée au cours de ses premiers épisodes. Les intrigues s’articulent toujours autour d’une thématique ou problématique, et on continue de toucher des situations plus que plausibles, des questions que les membres des staffs des politiciens doivent se poser. Scandale financier, construction de bâtiment, problème pharmaceutique, sécurité nationale, économie d’énergie. Des idées à la fois commune, mais qui dans le traitement, vont être les démonstrateurs de l’originalité des scénaristes.

La série tient avant tous sur ces dialogues, qui s’enchainent à vitesse fulgurante. Les interactions des personnages, que cela soit dans leur accord ou leur opposition, sont avant tout les sources premières de l’humour de la série. Derrière une petite réflexion se cachent de grands éclats de rire, alors que les protagonistes continuent leur discussion, comme si de rien n’était. Car il s’agit d’une situation ordinaire, d’une conversation bateau, mais qui pourtant, exprime toute l’absurdité du problème. On les regarde essayer de trouver où construire un bâtiment, car le PM en a marre d’aller à des inaugurations et en veut un avec son nom. On suit Nick découvrir auprès des jeunes comment fonctionne réellement le système, lui, au cœur même de l’administration du pays. On part avec Murph en Antarctique, car il faut trouver une activité au PM et la justifier. On les voit faire du bien comme du mal, démontrant avec une aisance et un humour cynique que leur boulot premier est de protéger leur patron, de lui assurer la réélection, avant de songer au bien du peuple. Les sujets abordés sont donc très sérieux, et c’est leur crédibilité qui fait ressentir le second degré, que ce soit pour le ridicule des propos tenus ou par l’effarement que cela provoque.

Le scénario est appuyé par un casting plus que solide. Pas de fausses notes, et cette saison offre l’occasion d’exposer certains personnages secondaires, de leur offrir une place plus importante. L’équilibre qui manquait en saison 1 est ici trouvé, et les histoires ne peuvent qu’en profiter. À cela, les lieux sont plus diversifiés, que cela soit au sein même du bâtiment où travail l’équipe qu’aux extérieurs, quasiment absents de la saison 1 et qui trouvent complètement leur place ici. On ne reste plus confiné dans les locaux, on se déplace sur le terrain, à la rencontre d’interlocuteurs, pour des évènements ou pour s’informer.

Vous l’aurez compris, The Hollowmen saison 2 ne déçoit aucunement, et se révèle être supérieure à sa première saison, qui s’était déjà révélé être une sacrée bonne surprise.

 

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link