Sarah et Holder poursuivent leur investigation en interrogeant les membres de la famille et les voisins du suspect. La famille Larsen enterre Rosie.

Après un épisode où l’enquête stagnait, What You Have Left explore véritablement le dernier suspect en date : Bennet Ahmed. Linden et Holder fouillent ainsi les évènements qui ont eu lieu après la soirée à l’école, et découvrent que leur principal suspect a dissimulé des informations. C’est sur les non-dits et les secrets du professeur que l’intrigue policière se bâtit. Entre les témoignages des voisins et la sœur de sa femme, les doutes deviennent légitimes.

L’orchestration laisse bien évidemment paraître qu’il y a plus derrière ce que l’on ne sait pas, et surtout, Bennet permet de véritablement connecter les différents points de vue. Il se trouve au cœur de l’enquête, mais il vient aussi perturber la campagne de Richmond, alors que Stan apprend les soupçons de la police.

Ainsi, si la partie politique parvenait à rester connectée au meurtre de Rosie à travers des allusions, Bennet vient involontairement semer le doute. Le retour de Jamie auprès de son candidat réinstalle la dynamique du trio – lui en homme décidé et Gwen à l’égo blessé par les derniers évènements. Dans cet ensemble, Richmond ne cède à personne, déterminé à tenir ses idéaux et ses convictions – soit innocent jusqu’à preuve du contraire. Le fait que la police suspecte Bennet, instrument de son programme et de sa campagne, cela entache clairement son discours, mais ne le fait pas pour autant plier. Dommage finalement que la confrontation avec le maire ne prennent pas réellement d’ampleur – le passage est de toute façon trop court. On peut au moins espérer que cette direction parvienne à véritablement secouer la politique et marque une perte de contrôle plus importante qui ferait ressortir la pression.

Celle-ci se montre légèrement plus palpable avec la famille, et toujours principalement avec Stan. L’épisode décide de ne pas trop se pencher sur l’enterrement de Rosie, nous plaçant aux côtés de Linden quand la porte se referme. Famille et amis seulement. Sarah ne peut donc pas entrer, et d’une certaine façon, l’histoire nous refoule en même temps.

Enfin, c’est après que la situation prend une tournure différente, l’épisode s’arrêtant quelque peu sur Jamie qui a aussi le droit à un ou deux moments cryptiques dont la série semble avoir le secret, en même temps qu’elle se montre désagréable avec Belko. Celui-ci révèlera à Stan les soupçons de la police, ce qui entraine le père de Rosie dans une direction dangereuse.

Poussé par l’évolution de l’enquête, What You Have Left emmène ses personnages sur des routes plus périlleuses pour instaurer un suspens différent au cœur de la série.

Note : si The Killing a fait un léger écart narratif, elle suit encore de très près les développements de Forbrydelsen.

avatarUn article de .
CaroleC
0 commentaire