The L Word – LMFAO (6.03)

Alice découvre que Shane et Jenny sont ensemble et se fait un devoir d’informer tout le monde. Elle parvient aussi à convaincre une jeune lesbienne de ne pas se suicider. Tina est accusée d’avoir fait disparaître le négatif de The Girls alors que les problèmes entre Bette et Jodie prennent une sale tournure.

Quel plaisir de rire AVEC The L Word et non DE The L Word. Car cet épisode est le plus drôle et le plus réjouissant depuis un bon moment. La preuve : malgré les difficultés liées à leur travail, les filles ont pris le parti d’en rire.

A commencer par Bette dont la guéguerre avec Jodie tourne court à tel point qu’elle démissionne. Mais entre temps, il y a un aveu aussi marrant que ridicule de la part de sa patronne Phyllis : elle a toujours trouvé Bette très à son goût. Il ne faut pas louper cette scène formidable, en plein milieu d’un bar et guetter le visage et les réactions de Jennifer Beals. Excellent.

Ce n’est pas terrible non plus pour Tina qui est manifestement la proie d’un très méchant plaisantin qui fait croire qu’elle est à l’origine du vol du négatif du film. Ce n’est peut-être pas le moment d’avoir un autre enfant et d’agrandir la maison si tout le monde perd son boulot, les filles.

Mais celle qui a encore le planning le plus chargé, c’est Alice.

Début de journée : elle découvre que Jenny et Shane ont couché ensemble. Dans une scène désormais anthologique sur la musique de Tings Tings, elle envoie des textos à toutes ses copines. La grande réussite de l’entreprise c’est de nous montrer les réactions de chacune à cette nouvelle : Helena se vautre de son step, Bette est écroulée de rire (Bette rit beaucoup dans cet épisode), Tina jure très fort durant une réunion de travail et Kit n’arrive pas à lire ses SMS. Formidable.

Milieu de journée : durant son émission ridicule The Look, elle lit la lettre d’une jeune fille qui dénonce l’homophobie, ce qui n’est pas très apprécié de la production de la chaîne.

Dans la soirée : elle est appelée à la rescousse par une association pour tenter de convaincre ladite gamine de ne pas sauter d’un immeuble.

Cet épisode, qui respire clairement l’optimisme, se termine au Hit Club durant une soirée très arrosée et très festive où le rire est encore omniprésent. Bette est un peu saoule, Kit comprend tout juste ce qui se passe entre Jenny et Shane, et ces dernières se cachent à peine. S’il est difficile de se faire un avis sur l’émergence de ce nouveau couple (au demeurant, c’est une mauvaise idée, mais qui sait ?), on profite surtout de l’ambiance endiablée.

Réjouissant !

avatarUn article de .
0 commentaire