The L Word – Lactose intolérante (6.06)

Après une baby shower particulièrement déprimante pour Max, Tina s’envole pour New York pour le travail et le reste de la bande se rend à l’ouverture de l’exposition de Bette et Kelly. Alice commence à voir les limites de son couple à trois avec Tasha et Jaime alors que Shane fait une drôle d’intoxication.

Dieu sait que l’on en voit des baby shower dans les séries américaines. Mais parole de sériephile, celle que Jenny organise pour Max sur le thème de Charlie et la Chocolaterie est la plus déprimante et angoissante qu’il m’ait été donné de voir. Par pitié, arrêtez le calvaire de ce pauvre Max, homme coincé dans un corps de femme, qui plus est enceint ! C’est une véritable torture.

Et pendant que nous y sommes, abattez Jenny le plus tôt possible parce qu’encore un épisode avant sa fin, ça semble encore trop long. Il faut cependant reconnaître à Mia Kirschner un indéniable talent pour rendre son personnage parfaitement insupportable, méchante sans aucun état d’âme. En témoigne la façon surréaliste avec laquelle elle balance la vérité du test de la semaine passée à Dylan devant une Helena pétrifiée et qui du coup, fraîchement larguée, passe son temps à picoler.

Après avoir appris que le Nevada n’autorise pas l’adoption par des parents homos et qu’elles vont devoir vivre avec leur mère porteuse jusqu’à la naissance, Tina part pour la Grande Pomme loupant ainsi l’ouverture de la galerie de Bette mais laissant le champ libre à une Kelly de plus en plus entreprenante. Sauf que voilà, contre toute attente, la belle brune semble avoir renoncé à ses instincts de chasseuse et repousse sa nouvelle collègue. Mais un malheureux quiproquo et une perspective faussée laissent croire à une Jenny un peu voyeuse que Bette trompe Tina. La voilà qui s’empresse de prendre une photo. Ce qui laisse entendre que la prochaine (et sûrement la dernière) à menacer Jenny sera Bette.

Tout cela est au final d’un intérêt assez mineur tout comme la libido exacerbée de Tasha après avoir vu Jaime sous la douche ou encore cette pauvre Kit qui est décidément la pire des hétéros puisque incapable de reconnaître le beau mâle sous la perruque de Sunset Boulevard ! Sans oublier la mystérieuse intoxication de Shane (elle est sans doute allergique à Jenny !) qui lui permet de se rendre compte que Jenny ‘sera toujours là pour elle’. Mouais !

Allez, c’est bientôt la fin !

avatarUn article de .
0 commentaire