The L Word – Leaving Los Angeles (6.04)

Après avoir proposé à son amie de fac de travailler avec elle, Bette part pour le Nevada avec Tina pour rencontrer une possible mère porteuse. Alice et Tasha organisent un rendez-vous avec une de leur amie pour Helena mais celle-ci n’a que Dylan en tête. Jenny réorganise la maison ce qui ne plaît pas forcément à Shane.

The L Word saison 6 ou comment tous les personnages vont droit dans le mur.

Après Nikki et Tina en ouverture des deux derniers épisodes, c’est cette fois au tour de Max de souhaiter la mort de Jenny.

Il faut dire que ce n’est pas la semaine de ce pauvre Max. Enceint, en proie à des hormones féminines pernicieuses, clairement gêné par son corps et par un cours d’accouchement sans douleur étrange, il finit par se lever un matin et constater que son mec a pris la fuite. Charmant.

Mais soyons pratiques, s’il ne veut pas du bébé, il n’a qu’à le refiler à Bette et Tina pour lesquelles l’adoption ne semble pas tout à fait dans la poche malgré une très belle scène avec la future maman en fin d’épisode. Apparemment, le Nevada n’est pas très ouvert aux couples lesbiens et encore moins transcendé à l’idée de leur donner des enfants.

Au moins, côté boulot, Bette rebondit puisqu’à peine partie de la fac, elle trouve un partenariat avec Kelly, son ancienne copine de fac. Qui d’autre que Tina et moi trouve que c’est une très mauvaise idée ? Non parce que grosso modo, il ne reste plus beaucoup de temps à la belle pour tromper une fois de plus Tina, revenir en rampant et clore la série sur un happy end !

Autre couple qui va dans le mur (mais nous le savons depuis le début), Tasha et Alice. A les voir autant en adoration devant leur nouvelle amie, on se demande si elles ne pensent carrément pas plan à trois. Surtout que la diversion avec Helena ne fonctionne pas du tout. Cette dernière se sauve du dîner en question pour confronter (encore une fois bizarrement dans un parking !) sa chère Dylan. Il est bien loin le temps d’Helena, la mante religieuse !

Quant au Jenny & Shane Show, il dépasse un nouveau stade. Si l’on avait encore des doutes sur la vacuité de ce couple, ceux-ci ne sont plus permis. Jenny vire une fois de plus psychopathe alors que Shane est sur le point de suffoquer devant tant de folie.

En résumé ? Plus que 4 épisodes avant la fin et l’on s’ennuie à mourir avec cet épisode très glauque à l’image de l’existence du pauvre Max.

avatarUn article de .
0 commentaire