The Leftovers : Le renouveau (2.01)

The Leftovers Saison 2 Episode 1

Cette critique contient quelques spoilers.

Alors que Kevin Garvey et Nora Durst quittent Mapleton pour le Texas, Matt Jamison et sa femme, toujours malade depuis les événements du 14 octobre, décident également de partir. Tous viennent trouver refuge dans la petite ville de Miracle, seul endroit épargné par les départs. Kevin et Nora vont rapidement faire la connaissance de leurs nouveaux voisins, la famille Murphy. 

Plus d’un an après son excellente première saison, The Leftovers revient sur HBO pour une saison 2 annoncée comme un mix entre une suite et un reboot. Effectivement, il est bien difficile de situer cette saison après visionnage du season premiere tant son contenu y est déroutant pour le spectateur.

Au générique religieux teinté de violence de la première saison succède un album photo lumineux et à l’ambiance familiale, toutefois relativement mélancolique dans son fond. Puis, en 10 minutes, The Leftovers assène une première claque. Revenant jusqu’à l’époque de la préhistoire, la série déploie sous nos yeux les derniers instants de la vie d’une mère, livrée à elle-même suite à un tremblement de terre. À première vue, cette séquence n’a absolument rien à voir avec les évènements à suivre. Pourtant, des éléments récurrents tels que les tremblements de terre ou encore l’omniprésence du lieu de la mort de la mère tendent à penser que des pistes ont déjà été lâchées.

Cette bousculade narrative ne s’arrête pas ici puisque l’épisode va se concentrer sur une nouvelle tripotée de personnages résidents à Miracle, la fameuse ville sans aucun disparu, et en particulier la famille Murphy. Menés par le père John (Kevin Carroll), les Murphy sont présentés comme une fratrie heureuse vivant en parfaite harmonie avec tous les gens du coin. En apparence seulement, car John Murphy montre rapidement ce dont il est capable pour maintenir l’ « ordre » dans une ville qui semble lui appartenir. Chaque arrivant est passé au peigne fin par ses soins, et l’arrivée inévitable de Kevin et Nora, personnages principaux de la première saison, viendra poser les premiers moments de tension. À ce propos, le travail de Kevin Carroll est absolument incroyable tant il passe de père chaleureux à véritable menace avec une aisance remarquable de scène en scène.

Nouveau casting et nouveau lieu ne riment cependant pas forcément avec reboot complet dans The Leftovers. C’est donc avec une joie non dissimulée que l’on retrouve Kevin et Nora, toujours habités par les excellents Justin Theroux et Carrie Coon. Christopher Eccleston fait également son retour dans la peau de Matt Jamison, dont on espère un développement plus homogène que dans la première saison, où il était abandonné après un troisième épisode sensationnel. Toutefois, si plusieurs personnages principaux de la saison 1 font leurs retours, ils sont pour l’instant relégués au second plan.

En effet, toutes les scènes sont vécues par le prisme de la famille Murphy, et il ne se passe pratiquement aucun instant sans que l’un d’entre eux soit présent. La sensation est ainsi troublante lors du barbecue d’assister à un passage éclair des Garvey, qui portent encore pour certains les marques de leurs échecs passés sur le visage. Le point de vue adopté est très original et intéressant, dans la mesure où il tire un trait sur toute répétition possible avec la première saison, que ce soit en matière de personnage ou de thèmes étudiés. On remarque, à ce titre, que le 14 octobre n’est pas évoqué une seule fois par un des protagonistes, preuve que les scénaristes ont suffisamment confiance en leur background et en leur fan pour ne pas réintroduire ce qui a déjà été dit. C’est également le signe de personnages prêt à passer à autre chose, à trouver en Miracle ce que Mapleton a détruit. Cette constante sensation d’inédit est clairement salvatrice, et l’épisode en lui-même suffisamment intriguant et riche pour nous donner envie de nous jeter à corps perdu dans cette seconde saison. Tout juste regrettera-t-on le manque d’identité de « Miracle » qui ne porte pas suffisamment les stigmates de son prestige, et s’avère presque interchangeable avec Mapleton.

Malheureusement, l’audience catastrophique affichée par cette reprise de The Leftovers a de quoi inquiéter, même si elle fut prévisible. Sans lead-in puissant et en décalant la diffusion à l’automne face à une concurrence farouche, HBO vient peut-être bien de tuer l’une de ses meilleures créations.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link