Un mathématicien est retrouvé mort, tué par un clown. Rapidement, le CBI découvre que l’homme travaillait sur un appareil technologique pouvant rapporter gros.

Un homme est retrouvé mort, et les principaux suspects sont des clowns. Il faut dire que la victime souffrait de coulrophobie (peur des clowns). Un point de départ qui aurait pu à lui tout seul alimenter l’histoire, car si le mort à développer une phobie envers les clowns, il y a suffisamment de monde qui n’aime pas les clowns pour connecter avec cette idée.

Mais, l’intrigue va quitter rapidement ce terrain-là – à peine exploité – pour se tourner vers le travail de la victime : un mathématicien socialement inapte. Pas complètement, car il a trouvé le moyen de se dégoter une femme – Lucy Davis, Mme Owen Yeoman à la ville – pour subvenir aux besoins. C’est elle qui paie les factures, en somme.

Justement, le mort allait peut-être toucher le jackpot, grâce à sa relation avec Tolman (Fisher Stevens), tout d’abord simple partenaire d’échecs, puis employeur de la victime. C’est avec cet homme que l’histoire va avant tout s’affirmer, ce dernier allant jouer une partie d’échecs avec Jane. Une vraie où chacun déplace ses pions sur l’échiquier, et une qui prend un aspect plus abstrait, quand il faut résoudre le meurtre et que Tolman est bien déterminé à mettre la main sur l’appareil qu’il a commandé au mort.

C’est avant tout le petit jeu entre les deux hommes qui va pimenter l’épisode, plus que l’intrigue en elle-même, où le mot de la fin est beaucoup trop évident. La liste des suspects est très mince et cela se révèle être très classique. D’ailleurs, cet épisode souffre de son sujet, avec comme mort un petit génie et la construction d’un appareil technologique révolutionnaire, cela tend souvent à ne pas être très crédible. L’épisode restera continuellement à la surface du sujet, empêchant alors un développement plus approfondi. Le déroulement est pour le coup trop monotone.

À noter, il s’agit du second épisode (le premier étant le pilote) à ne pas contenir la couleur rouge (ou une nuance) dans son titre. Les chiffres correspondent à l’emplacement des trois lettres formant Red dans l’alphabet : 18R-5E-4D.

avatarUn article de .
CaroleC
0 commentaire