The Mentalist - Red Bulls (2.07)

Black Gold and Red Blood (2.06)

Bosco découvre le micro de Jane, et le fait arrêter, alors que le CBI est en plein milieu d’une enquête. Cela n’arrête aucunement le mentaliste, prêt à aider ses codétenus et ses collègues…

Le CBI enquête sur la mort d’un homme, mais les évènements sont perturbés par l’arrestation de Jane, après la découverte du micro placé dans le bureau de Bosco. Une façon comme une autre de mettre une conclusion à cette petite histoire qui n’avait pas donné de suite après que le mentaliste ait réussi à installer le bug.

Qu’on se rassure tout de suite, Patrick Jane n’est pas envoyé dans une prison du calibre de Rikers, loin de là! Comme souvent dans The Mentalist, on envoie le héros dans un milieu hostile et on le laisse prendre le contrôle. Jane assure, tout simplement, c’est comme une règle de vie. Cela a surtout tendance à rendre peu crédible la représentation de l’univers carcéral. Dans une prison tranquille (oui, ça existe), il n’aurait aucun besoin de faire son petit numéro, et à Emerald City, il se ferait juste tabasser à mort. Alors, on imagine qu’on se situe au milieu, et on va de l’avant.

Si Jane est en prison, cela ne l’empêche pas de mettre le nez dans l’affaire en cours, aidé par Cho et Rigsby. Cela aurait été l’occasion de démontrer que notre fine équipe est tout à fait compétente sans son consultant, mais cela ne sera pas fait, preuve du côté très old school de The Mentalist, qui a tendance à placer son héros en superstar. Pour ne pas arranger l’ensemble, l’affaire est d’une facilité déconcertante, du coupable au motif.

En conclusion, ce n’est pas du grand Mentalist ici, qui manque singulièrement de finesse. Pour compenser la chose, la petite discussion entre Bosco et Lisbon à la fin, rajoute une pierre au background des deux personnages. C’est peu, mais c’est déjà cela.

Avec : Dominic Hoffman, William Russ, Ashley Jones, Erin Cahill, Madison Mason, Eric Ladin, Steve Van Zandt, Terry Kinney.

Red Bulls (2.07)

Dans le but de retrouver une femme kidnappée et détenue pour une rançon, Minelli ordonne à l’équipe de Lisbon de travailler avec celle de Bosco.

Depuis son arrivée dans les locaux de CBI, on ne peut pas dire que Bosco se soit rendu des plus utile. Affecté avec son équipe à l’enquête de Red John, il est difficile d’imaginer à quoi son équipe et lui pourraient bien passer leur journée, s’ils n’avaient pas d’autres dossiers à clôturer. Il faut quand même être honnête, il n’y a aucune piste dans l’affaire Red John, ce n’était pas comme si ce dernier était réellement en activité.

Enfin, passons. La Bosco Team et la Lisbon Team vont devoir apprendre à travailler ensemble, dans le but de retrouver une femme, dont les kidnappeurs demandent rançon. Tout ceci est une idée de Minelli, qui pense que cela pourrait aider tout ce beau monde à se tolérer. Si la mésentente est bien plus axée sur celle qu’entretienne Bosco et Jane, pour le coup, une animosité sera mise en place entre Rigsby et un homme de l’autre team, temporairement du moins.

Cet épisode est donc l’occasion d’offrir à Bosco un peu plus de temps d’antenne, et qu’il se confronte à Patrick Jane. Pourtant, c’est avant tout les liens qui l’attachent à Lisbon qui vont réellement offrir un peu plus de consistances à l’agent du CBI. Il faut dire aussi que Jane ne joue pas dans la finesse, et cet épisode est une belle démonstration de sa façon d’obtenir ce qu’il veut sans jamais céder quoi que ce soit.

Et le kidnapping, dans tout cela ? Pas de surprise au rendez-vous. Tout particulièrement une fois qu’il a été explicité qu’il pourrait y avoir quelqu’un à l’intérieur même de la maison qui fait partie de coup; à partir de là, le déroulement est plus qu’une évidence, tout comme les petits numéros de Jane.

His Right Red Hand reste un épisode somme toute sympathique, qui offre l’opportunité de placer les agents du CBI dans des positions de pouvoir différentes – plus que Jane, qui lui, fait toujours la même chose, qu’importe ce qui se passe autour de lui!

Avec : Terry Kinney, Meredith Monroe, Vincent Ventresca, Shauna Bloom, Jesse Burch.

His Right Red Hand (2.08)

Face à un crime violent ayant eu lieu dans les locaux du CBI, l’équipe de Lisbon doit enquêter sur les évènements et découvre que Red John se cache derrière l’affaire.

Avant que le soleil ne se lève, Lisbon appelle son équipe pour un meurtre, mais les évènements vont quelque peu dégénérer quand, de retour au CBI, elle découvre que Bosco et son équipe ont été victime d’un violent crime. Résultat : 3 membres morts et un à l’hôpital dans un état plus que critique.

Red John est donc de retour, et cela, on le comprend bien avant de voir sa fameuse marque sur le mur de la salle où se trouve l’un des agents du CBI au service de Bosco. Les locaux connaissent donc beaucoup de remue-ménage, et ces meurtres vont avoir d’autres conséquences, mais celles-ci, on en reparle plus bas.

Avant cela, l’équipe de Lisbon se charge de l’enquête et de découvrir ce qui est réellement arrivé sur les lieux. Le fait que l’on soit au cœur même du CBI limite le champ d’action et de suspect. Rapidement, on devine qui est au fond responsable, car en toute logique, Red John lui-même est éliminé du tableau, cela étant quand même quasi inconcevable de l’imaginer se déplacer en personne. Il n’est pas rare que Red John me rappelle un autre psychopathe bien connu du petit écran, le bien nommé Jack de tous les coups, et sa façon d’utiliser les autres fait aussi écho à ce que son prédécesseur arrivait à faire.

Red John dans le coin, l’épisode est un peu plus oppressant, et Patrick Jane quelque peu obnubilé par le serial-killer. En fait, le terme plus exact serait obsédé, devant lui-même tenter de se contrôler pour garder la tête froide. Grâce à cela, il ne se fera pas trop omniprésent, car le drame qui touche le CBI est émotionnellement plus difficile à gérer pour les agents, et en particulier Lisbon, que s’il s’agissait d’inconnus.

Les conséquences, donc, arrivent à la fin, car rapidement, le coupable va être éliminé, ne renvoyant pas totalement l’affaire Red John au point de départ, mais supprimant une possible ouverture. Bosco et son équipe ont quand même fait quelques progrès, ou disons quelques tout petits pas qui pourront servir par la suite. Mais, la question est qui va être maintenant en charge du dossier Red John ? L’épisode étant aussi marqué par le départ d’un autre personnage, le bousculement hiérarchique qui va avoir lieu nous laisse donc dans le flou. En tout cas, jusqu’au prochain épisode.

Avec : Shauna Bloom, Terry Kinney, Dominic Hoffman, Jesse Burch.

avatarUn article de .
CaroleC
0 commentaire