The Mentalist - Bleeding Heart (2.12)

Alors que l’équipe de Lisbon enquête sur le meurtre d’une aide du maire, une équipe de journaliste les filme.

Il y a des concepts qui semblent ne jamais lasser. Celui de l’équipe journalistique faisant un reportage en est un. Personnellement, j’avoue ne pas être du tout friande de l’idée, alors tout ceci commençait assez mal.

Je ne suis pas la seule à ne pas aimer voir l’équipe de Lisbon être suivie par un journaliste et un cameraman, Jane n’apprécie pas du tout cela. Pour sa défense, son historique avec les médias justifie amplement sa position défensive, voire carrément agressive (verbalement parlant, en tout cas). Le reste de l’équipe s’y accommode, Van Pelt et Rigsby se tenant à carreaux, mais utilisant l’affaire en cours pour réaliser que vivre dans le secret n’est pas une solution. Cho lui, fidèle à lui-même, retourne les questions contre le journaliste, pointant assez bien du doigt la stupidité de certaines. Ce sont ces scènes-là qui nous rappellent encore plus à quel point il est sous employé, et qu’il mériterait bien au moins un petit épisode un peu plus centré sur lui.

À l’arrivée,  le journaliste et son cameraman ne vont pas être trop envahissants. On va rester sur le plan de la réalisation et des interventions face caméra au strict minimum. Autant dire que cela était complètement dispensable. La fin de l’affaire justifie leur présence, et est une énième démonstration de la marque de fabrique de The Mentalist, qui a toujours le coupable à portée de main, ou presque. Pas très original, et au fond pas très inspiré sur le plan de l’intrigue.

L’épisode contiendra quand même quelques moments clés, avec Jane et sa relation avec les médias, de même que son kidnapping. Tout ceci va donner un peu de cachet à un épisode possédant une enquête trop plate pour convaincre, et vraiment trop prévisible.

Au final, nous avons aussi Van Pelt et Rigsby annonçant à Lisbon leur relation. Cette dernière doit alors prendre une décision à leur sujet. Réponse au prochain épisode.

avatarUn article de .
CaroleC
1 commentaire