Le CBI enquête sur le meurtre d’un propriétaire de casino. Patrick Jane fait un tour aux tables de jeu.

Tout commence d’abord avec une simple main, avant que l’on se retrouve dans un casino, lieu où forcément les talents de Patrick Jane ne sont pas les bienvenus. Mémoriser les cartes, comme il nous le dit, ce n’est pas illégal, mais au casino, on vous met gentiment à la porte et sur liste noire.

Nous sommes au sixième épisode, et maintenant, on connaît un peu plus nos protagonistes et les règles du jeu de la série. Il ne va pas y avoir révolution vis-à-vis du coupable, et une fois encore c’est assez évident, mais ils finiront bien par me duper un jour, comme le sourire de Patrick l’a fait !

L’équipe du CBI est de mieux en mieux exploitée et fait certainement ressortir l’ambiance décontractée de la série, chacun aimant son travail et n’y allant pas à reculons. Qui plus est, pour le moment, nous n’avons pas eu le droit à des intrigues très macabres. Le ton risque d’être plus sombre quand ‘Red John‘ refera surface, un jour, permettant ainsi de voir comment cela sera géré. Pour le moment, ce n’est pas au menu, et on peut sans trop de stress se brancher sur la série, sachant que c’est un moment de détente sympathique qui nous attend.

Patrick Jane fait encore pas mal équipe en solo, et rafle la mise au jeu. Cela, c’est sans grande surprise, mais il est sympathique de le voir faire, avec son éternelle nonchalance, et sans aucunement être préoccupé. Le stress n’est définitivement pas quelque chose qu’il expérimente souvent. En tout cas, s’il connaît des difficultés financières, il sait comment les résoudre.

Sweeps oblige – et même sans d’ailleurs – nous avons quelques têtes connues, comme Gregg Henry, Lance Barber et Andrea Parker. Ce beau monde serait d’ailleurs de retour dans deux épisodes.

avatarUn article de .
CaroleC
0 commentaire