The Mentalist - Red John's Footsteps (1.23)

Le CBI doit enquêter sur le meurtre d’une jeune fille et la disparition de sa sœur jumelle, une affaire à laquelle est mêlée Red John.

Sans trop de surprises, la première saison de The Mentalist s’achève avec une enquête liée à Red John, le serial killer responsable de la mort de la femme et de la fille de Jane. On s’en doute aussi, ce n’est pas dans cet épisode que le CBI mettra la main sur Red John, et, d’ailleurs, au vu de la tournure des évènements, on peut penser qu’il y a toute une démarche psychologique à faire avec Patrick Jane avant d’en arriver là.

Une jeune fille est retrouvée morte, selon le M.O. de Red John, et si Cho pense à une simple coïncidence, Rigsby n’y croit pas. Jane non plus, et un dessin dans le ciel, va venir leur confirmer cela.

La victime a une sœur jumelle, portée disparue, mais on va avant tout se concentrer sur la morte, autour de laquelle il y a plus de pistes, le CBI laissant à la police le soin des recherches pour la kidnappée.

Au vu du sujet, l’ambiance se fait plus oppressante qu’à l’accoutumée, et Jane est bien moins souriant, et surtout beaucoup plus pressé. S’il arrive à conserver de bons réflexes, il ne possède bien évidemment aucun recul sur l’affaire. Tout ce qu’il souhaite, c’est l’arrestation de Red John, et cela entache sa vision des choses. Cet empressement est au fond la plus grande erreur, synonyme encore de toute l’emprise que Red John exerce sur lui, et finalement, pour un serial killer, c’est comme une victoire, surtout qu’il provoque lui-même ce jeu de chat et de souris. Malgré sa psychologie, Jane est donc totalement incapable d’être détaché, ce qui se comprend, mais encore plus, complètement obsédé par l’idée d’attraper R.J., il n’arrive pas à porter un regard distant sur ce qui se déroule, qui pourrait lui offrir une meilleure analyse, et réussir à mieux prévoir les évènements.

L’épisode réussit donc à nous immerger dans une intrigue qui se veut moins légère que d’habitude. Cette variation de ton est réussie, soutenu par Simon Baker qui a alors l’opportunité d’offrir à Jane un peu plus de complexité. Si Red John avait déjà pointé le bout de son nez au cours de la saison, cet épisode est assurément celui qui nous en a le plus rapprochés, et offert l’opportunité à l’équipe créatrice de nous démontrée que la série a encore beaucoup à offrir, que cela soit dans l’intrigue autour de Red John, ou avec l’exploitation de ses personnages.

avatarUn article de .
CaroleC
1 commentaire