The Mentalist - Red Rum (1.12)

Le CBI enquête sur la mort d’un adolescent, joueur de football, dont la première suspecte est une femme clamant être une sorcière, et avoir jeté un sort sur le jeune homme.

Ces derniers temps, Patrick Jane nous faisait un peu moins son numéro, ce qui était bien dommage, quand même. Après tout, c’est quand même lui la star, s’il ne nous fait pas quelques mises en scène, où est le fun ? Il y a un petit retour aux sources ici, dès le début de l’épisode, quand Jane va parler aux gamins du quartier, alors que le reste de l’équipe va interroger les parents. Nous avons donc un Patrick Jane bien plus en forme, cette semaine.

Ce dernier se balade avec Lisbon, et ils sont accompagnés de Cho, alors que Rigsby et Van Pelt bossent ensemble. Des personnages secondaires, Cho est celui que personnellement je préfère, alors j’apprécie un peu d’exposition, et toute l’histoire de sorcellerie est assez sympathique. L’enquête mène le CBI auprès de Tamzin Dove (Azura Skye), qui se dit sorcière. Si tout le monde sait que de telles personnes n’existent pas, cela n’empêche pas Cho de paniquer à l’idée qu’on lui ait jeté un sort. Après tout, même si on est sceptique, cela a de quoi refroidir. C’est un peu comme le fait de ne pas être superstitieux, mais d’éviter de passer sous une échelle. C’est sur ce principe là que l’affaire sera d’ailleurs résolue. Jane, sachant qui est le coupable, annoncera que Tamzin a jeté un sort sur l’arme du crime.

L’enquête n’a pas beaucoup de suspects potentiels, mais pourtant, comme Jane mène la danse, on ne se questionne pas réellement, et l’épisode défile assez vite. À un certain point, le coupable devient naturellement évidemment, mais cela ne vient pas gâcher l’intrigue.

Patrick Jane était donc en forme cette semaine, donnant ainsi un bon épisode.

avatarUn article de .
CaroleC
1 commentaire