The Mentalist - Red Sauce (1.20)

Patrick Jane et l’équipe du CBI enquêtent sur le meurtre d’un gangster, qui a rejoint le programme de protection des témoins.

Point de Mary Shannon dans l’univers de Patrick Jane, nous restons sous le soleil de Californie, avec le cadavre d’un homme de main de la mafia locale, nous offrant l’occasion de faire un petit tour dans cet univers, ainsi que celui de la protection des témoins.

C’est l’anniversaire de Lisbon, et autant dire que c’est cool de travailler au CBI, elle a le droit à des cadeaux de la part de tous les membres de son équipe, à l’exception de Jane, le sien est en route. On s’en doute, il n’arrivera qu’à la fin de l’épisode.

Entre-temps, un cadavre, une enquête : la mort d’un gangster. L’équipe fait son travail, par ailleurs, on note un nombre de scènes non négligeable où ils vont mener l’enquête, sans Jane. Il peut donc être sans surveillance, et il est répété à plusieurs reprises qu’il est consultant, non policier. Ce qui lui donne un paquet de liberté, à commencer par aller sur le terrain de golf pour faire un brin de causette avec le mafieux local. Dans la veine de The Mentalist, on ne peut pas dire que cela soit véritablement crédible, c’est plutôt même tout l’inverse.

De toute façon, on sait déjà qui est le responsable, surtout que le nombre de suspects est extrêmement restreint. Dans l’enquête, alors que la mafia sera rapidement mise de côté, nous avons le service de protection des témoins qui va y être mêlé. Là, on sait d’entrée de jeu que cela ne va pas être blanc comme neige, la question est alors de savoir comment ils vont être reliés au meurtre. L’affaire reste assez crédible, finalement car on reste toujours dans les codes de bases qui poussent quelqu’un à tuer. Simple, mais logique.

Dans son ensemble, l’épisode manque un peu d’énergie, et ne se révèle pas être des plus accrocheurs. C’est juste correct, mais comme on dit : peut faire mieux.

avatarUn article de .
CaroleC
0 commentaire