The Mentalist – Ring around the Rosie (4.04)

Alors que Lisbon enquête sur la mort d’un photographe retrouvé dans une ruelle lors d’une manifestation, Jane veut prouver qu’un homme est sur le point de commettre un crime et l’arrêter avant qu’il soit trop tard.

Ce début de saison a été assez mitigé suite à un besoin d’ajustements moyennement satisfait. Les choses se stabilisent tout de même un peu avec un épisode qui sort légèrement de la formule traditionnelle du show pour s’intéresser au cas particulier d’un homme qui n’a pas encore tué qui que ce soit, mais ça ne va pas tarder à changer.

C’est Patrick Jane qui l’affirme et il n’y a pas de raisons de douter, étant donné que Christian Camargo offre à son personnage, Henry Tibbs, un côté assez effrayant. À aucun moment ce suspect parait être juste potentiellement inoffensif.

L’idée est donc de suivre cet homme au comportement suspect qui est sur le point d’exploser et qui aime un peu trop les armes à feu. L’équipe opère dès lors différemment, optant pour la surveillance. Cela reste dans les limites de la légalité, car même si Jane a tendance à les dépasser sans trop sourciller, il y a un nouveau boss au CBI.

Luther Wainwright – interprété par Michael Rady – prend aujourd’hui la suite de J.J. Laroche et, comme ce dernier, il apporte à son tour son style bien à lui. Wainwright est jeune, intelligent et porté sur la psychologie. Il va donc brosser le mentaliste dans le sens du poil, tout en le tenant quelque peu en laisse. Moins qu’il le pense, bien entendu, mais il ne nous ressort pas le jeu de pouvoirs qui n’a jamais réussi à ses prédécesseurs. Ce nouveau chef finira tout de même par montrer qu’il peut proposer un challenge intéressant pour Jane, ce qui a le mérite d’intriguer.

À côté de tout ça, Lisbon est sur une affaire mineure qui la touche personnellement. Elle est ainsi légèrement mise à l’écart pour ne pas faire de l’ombre à Wainwright, mais ça ne se ressent pas trop, car il est appréciable de la voir jouer dans un registre plus émotionnel puisqu’elle s’éloigne de l’influence de Jane.

Au final, Ring around the Rosie finit par apparaitre comme étant le véritable coup d’envoi de cette quatrième saison. L’arrivée d’un nouveau supérieur hiérarchique au CBI contribue beaucoup à cela, étant donné que ça instaure une dynamique inédite et prometteuse. De plus, l’angle choisi pour l’affaire du jour sort un peu les agents du CBI de leurs routines, ce qui ne peut pas leur faire de mal, surtout pour Cho qui mérite vraiment de voir sa zone d’action étendue.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires
Le Geektionnaire des Séries TV
Nous l’avons écrit et vous pouvez désormais le lire. Cet abécédaire des séries contient près de 900 entrées passionnantes.
Commandez-le !
(19.95€ prix conseillé)
close-link