The Messengers : Un réveil difficile (Pilote)

The Messengers (Pilote)

Un objet non identifié s’écrase sur terre, créant des expériences de mort imminente chez cinq personnes qui n’ont rien en commun. Rapidement, chacun d’eux se rend compte que d’étranges événements se produisent qui les poussent à se mettre en route vers la ville de Houston. Pendant ce temps, un homme aux intentions mystérieuses s’extrait de la zone d’impact.

Nouveauté de la chaîne The CW créée par Eoghan ODonnell, The Messengers se présente sur le papier comme une énième série fantastique au potentiel non dissimulé. Avec les derniers succès de la chaîne et celui de The 100 en particulier, dans un style quelque peu similaire, il n’était pas ridicule d’attendre de ce pilote une joyeuse aventure printanière. Il n’en est pourtant rien, puisque le show s’enfonce rapidement dans un enchainement de situations sans grand intérêt.

Le véritable problème de cette introduction est qu’elle ne fait en rien son travail de présentation et qu’elle se contente d’introduire son sujet de manière superficielle. Les personnages, qui devraient être le point d’ancrage à ce niveau, ne sont définis que par les événements qu’ils traversent dans l’instant présent. Les informations fournies à leur propos sont trop éparses pour qu’ils suscitent une quelconque empathie et ce n’est pas leur physique « parfait » qui vient donner le change à la fin de l’épisode.

Ce détail aurait d’ailleurs pu ne pas être si dérangeant si la trame principale avait ce petit quelque chose de trépidant et de véritablement intrigant. À la place, la narration manque d’un dynamisme certain. Répéter sous le point de vue des cinq protagonistes la même situation pour bien appuyer ce qu’il se passe n’apporte rien à l’histoire et ralentit l’ensemble jusqu’à ce que l’ennui pointe le bout de son nez. C’est dommage, d’autant plus que le potentiel est bien présent et qu’il y avait le temps de développer les personnalités qu’il va falloir suivre toute la saison.

À ce stade, le seul point positif de ce pilote se trouve dans son propos qui pourrait permettre d’explorer des thématiques mystiques et scientifiques, parallèlement l’une de l’autre. Du moins, si Vera (Shantel VanSanten) est utilisée intelligemment. En jouant bien leurs cartes, les scénaristes pourraient alors parvenir à redresser la barre et à creuser plus en profondeur des sujets s’inscrivant sans grand mal dans le récit.

Finalement, ce premier de The Messengers se noie dans son manque de rythme, son enchainement de dialogues peu inspirés et ses personnages stéréotypés qui manquent cruellement de charisme. Tout n’est pourtant pas perdu et il est possible que la suite corrige ses premières erreurs pour offrir une histoire avec plus de nuances et des enjeux qui paraitront moins risibles rétrospectivement. Sinon, le show ne sera probablement rien de plus qu’un vague plaisir coupable qui ne laissera aucun souvenir impérissable.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link