The Middle – Saison 1

Les Heck forment une famille moyenne qui vit au milieu des États-Unis et qui fait partie de la classe moyenne.

Nouvelle comédie de la saison 2009/10 sur ABC, The Middle se présentait, au premier abord, comme Malcolm in the Middle du point de vue de la mère. Il ne faut pas longtemps pour comprendre que malgré quelques apparentes similitudes, les deux séries n’ont pas grand-chose en commun.

C’est donc Frankie (Patricia Heaton), la mère, qui nous servira de point d’entrée dans la vie des Heck. Elle est mariée à Mike qui est manager dans une carrière. Ensemble, ils ont trois enfants : Axl, Sue et Brick. Ils vivent à Orson, une petite ville dans l’Indiana.

Quand nous débutons la série, Frankie a été obligée de prendre un travail dans une concession automobile où elle brille par son incapacité à faire des ventes. Une partie comédie de bureau qui aura la bonne idée de rapidement s’effacer pour que la série devienne une comédie familiale à plein temps. Un point important, car si les débuts sont sympathiques, il va falloir quelques épisodes pour que chaque membre de la famille s’affirme et que les aventures des Heck décollent réellement.

Le concept de la série étant dans son titre, on sait où la famille se trouve, mais ça ne l’empêche pas d’essayer d’aller un peu plus haut, bien que c’est souvent plus bas qu’ils atterrissent.

Quoi qu’il en soit, nous avons Sue qui essaie tout et échoue constamment au point qu’elle devient complètement insensible à l’échec. Brick passe son temps à lire, mais est totalement inapte socialement parlant. Axl c’est plutôt le contraire, bien qu’il se caractérise surtout par le fait qu’il se balade en permanence en caleçon quand il est chez lui et qu’il est un incompris devant l’éternel.

Frankie tente de faire avancer tout le monde, ce qui n’est clairement pas évident et lui demande d’être persistante. Mike essaie de prêter son assistance, mais sa manie d’être d’une franchise déconcertante et d’utiliser le sarcasme n’aident pas vraiment dans les situations délicates.

Ils sont tous un peu excentriques, mais ils ne sortent pas réellement du lot pour autant. Il faut dire que, derrière son apparence un peu folle, la famille Heck est sans cesse obligée de s’occuper des problèmes que tout le monde rencontre. On se retrouve ainsi face à un observatoire de la famille américaine contemporaine qui est dépendante de la télévision, qui perd ses valeurs traditionnelles, mais tente d’en conserver, qui est victime du consumérisme et des exigences que la société impose, et qui cherche juste à être dans la masse.

Souvent, Frankie abandonne et préfère admettre qu’elle ne peut pas avoir la famille modèle et que les standards sont trop élevés pour eux, mais ça ne l’empêche pas de continuer d’essayer et de savourer chaque petite victoire, même non méritée.

The Middle n’a donc, sur le papier, pas forcément le pitch le plus original et innovant, mais elle compense assez facilement avec ses personnages sympathiques et attachants qui partent parfois un peu trop en vrille, avec son ton optimiste, et avec le fait qu’en ne cherchant qu’à être au milieu, elle arrive à être un peu au-dessus.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires