The Middle : les Heck font du camping

The Middle a fait son retour cette semaine pour une troisième saison sur ABC. La chaine offre un double épisode pour l’occasion qui, je dois bien l’admettre, n’est pas une grande réussite d’un bout à l’autre. Ce long format ne fait donc pas vraiment honneur à la famille Heck.

The Middle semble en tout cas destinée à faire partie de cette liste de sitcoms qui est présente sur le petit écran, réunit son lot de téléspectateurs, et se déroule en toute discrétion. Pas de réelle reconnaissance si ce n’est celle de satisfaire la chaine et les annonceurs pour perdurer. Et combler ceux qui la regardent.

Si j’aime The Middle, c’est parce que la série sonne étrangement réaliste. Comme toute sitcom qui se respecte, les traits de caractère de ses personnages sont grossis pour susciter la comédie. Seulement, c’est assurément dans son portrait familial que le show trouve son âme – et aussi ses rires. Derrière les exagérations humoristiques, il y a un humour qui joue sur la connexion qui s’est établie entre moi et les membres de la famille, et surtout qui s’appuie sur un sentiment de familiarité. Il y a du vécu dans The Middle, et c’est pour cela que cela fonctionne. Les relations frères sœurs, les interactions avec les parents, et tout simplement le portrait des parents.

Pour cette reprise, Frankie veut prendre des vacances avec ses enfants dans le but de construire un souvenir pour ses jours plus vieux. Seulement, si les Heck ne partent pas, c’est parce qu’ils sont pauvres et ne peuvent pas se l’offrir. Mike propose donc le camping ! Horreur, une horreur que je comprends, car je n’aime pas cela non plus. Comme Frankie, j’ai mes raisons et elles sont aussi liées à de mauvais moments.

En tout cas, le début de Forced Family Fun (un titre qui peut s’appliquer à bien des situations) aura eu le mérite d’être efficace. L’épisode se base sur un concept donc très simple : avant la rentrée, les Heck s’en vont dans les bois. C’est peut-être un peu fin pour tenir sur 45 minutes, surtout que l’épisode va se dérouler avec beaucoup de cris. Sue et Axl passent leur temps à se disputer et Brick a, comme à son habitude, le nez dans les livres.

Par ailleurs, pour bien marquer son retour, Patricia Heaton retrouvait Ray Romano, dont elle était l’épouse dans Everybody Loves Raymond. La série joue donc avec ses « retrouvailles » pour fournir quelques gags, mais il faut admettre que les flashbacks sur la lune de miel ne parviennent pas trop à tenir sur la durée – même s’ils ne sont pas très nombreux. Le personnage de Romano n’apporte pas grand-chose, si ce n’est son lot de blagues sur le fait que les deux acteurs ont joué ensemble avant.

The Middle s’offre alors une reprise un peu légère, avec une intrigue qui aurait sûrement été plus efficace sur 20 minutes. Malgré tout, je suis contente de retrouver la famille Heck, qui a su gagner sa place sur mon petit écran avec ses bonnes intentions, son humour, et  son portrait étonnamment juste et drôle de la vie familiale.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires