The Musketeers : Romance et aventures avec les mousquetaires anglais

The Musketeers saison 3

Avant la rentrée américaine, Critictoo se met à l’heure anglaise du 10 au 16 septembre avec une semaine dédiée à la télévision britannique.


Comment occuper l’espace libre entre deux saisons de Doctor Who ? C’était une question que se posait régulièrement les responsables de la BBC et qui fut un temps répondu avec Robin Hood (2006-2009). Dès 2007, la chaine britannique envisage de revisiter le classique d’Alexandre Dumas dans cette optique – et plus spécifiquement pour 2009, une année sans le fameux docteur.

Il faudra cependant attendre encore quelques années pour que The Musketeers voit le jour, avec Adrian Hodges à la tête de la série. Le co-créateur de Primeval – producteur aux côtés de Jessica Pope – se voit confier la responsabilité de redonner vie au Paris des années 1630 où Athos (Tom Burke), Aramis (Santiago Cabrera) et Porthos (Howard Charles) vont y rencontrer D’Artagnan (Luke Pasqualino) et y vivre de nombreuses aventures durant trois saisons.

Alors qu’une partie du tournage de Merlin (2008-2012) s’est déroulée au château de Pierrefonds (dans l’Oise) en France, il n’est pas considéré de tourner The Musketeers à Paris. La ville ne possède plus l’architecture souhaitée. S’il est un temps envisagé de se rendre à Dublin, c’est en République tchèque que s’installera le tournage et principalement à Doksany – situé à 30 kilomètres de Prague – où sont construites une place parisienne, plusieurs rues et la garnison des mousquetaires.

BBC One commence la diffusion de The Musketeers un 19 janvier 2014 qui nous introduit aux éléments principaux du récit de Dumas qui ont déjà été porté à l’écran de nombreuses fois.

Les mousquetaires sont donc au cœur de multiples aventures où ils doivent protéger la Couronne en déjouant les plans de divers criminels, mais aussi ceux du Cardinal de Richelieu (Peter Capaldi) et de son alliée, la mystérieuse Milady de Winter (Maimie McCoy).

Mélange d’action-aventure et de romance, l’équipe créative affirme très tôt ses ambitions. Il n’est pas question de délivrer une série légère et sans conséquence. Cette dernière opte en vérité pour une approche sérieuse pour crédibiliser au possible son contexte et aller se frotter à des sujets tels que l’esclavage, la pauvreté ou encore la condition de la femme. L’ensemble n’est pas dénué d’humour, mais il ne faut pas que cela diminue les enjeux.

L’équipe créative embrasse alors pleinement les choix faits dans le casting, intégrant autant que possible les différences ethniques dans le background des personnages pour leur offrir des développements. Les mousquetaires conservent leurs traits bien connus, mais ils prennent aussi chacun vie d’une façon différente. On pourra cependant regretter une approche particulièrement scindée, la série peinant à développer tous ses protagonistes en même temps.

Si The Musketeers ne fuit donc pas les thématiques plus complexes, elle tend néanmoins à les approcher de manière superficielle ou idéaliste. Dans la plupart des cas, les gentils l’emportent et les méchants perdent — ou tout du moins ils n’obtiennent pas tout. La royauté est sauvée et les mousquetaires ont rempli leurs devoirs.

Il est difficile de ne pas ressentir que l’univers de The Musketeers en devient étrangement restreint malgré le fait que l’équipe créative s’est retrouvée forcée de se réinventer chaque saison.

Anne d'Autriche et Louis XIII dans The Musketeers saison 2
Anne d’Autriche et Louis XIII, le couple royal de The Musketeers

The Musketeers avait été pensé avec le Cardinal de Richelieu en grand méchant, un plan qui sera brisé lorsque son interprète Peter Capaldi sera choisi pour incarner le nouveau docteur Who. Dès lors, Adrian Hodges et Jessica Pope doivent s’adapter en s’émancipant de cette figure mythique.

Cet imprévu – si on peut l’appeler ainsi – se révèlera sous certains aspects ce qui pouvait arriver de mieux à la série. Malgré le soin fait à éviter de faire de Richelieu un machiavélique méchant unidimensionnel, il n’était pas non plus l’adversaire mémorable qu’il se devait d’être. Sans compter une tendance déjà visible de se reposer sur des ficelles narratives répétitives. En devant s’adapter, l’univers de The Musketeers peut alors s’élargir en ayant un méchant différent chaque saison. De plus, la série décide d’opter pour une approche feuilletonnante en s’intéressant de plus près au rapport entre la France et l’Espagne – une problématique qui s’étalera jusqu’à la fin.

Plus que par le développement de ses mousquetaires, la série évolue en fonction de qui nos héros affrontent. Son changement de case horaire entre la première et seconde saison – passant de 20h à 21h – est utilisé par les scénaristes pour se diriger vers des zones narratives plus sombres que représente bien le Comte de Rochefort (Marc Warren) en saison 2. Présenté comme un homme du Cardinal, Rochefort est un aristocrate plein de secrets obsédés par la reine Anne, qui sait manier l’épée et manipuler ceux qui l’entourent. Il complote pour servir ses intérêts et rien ne semble pouvoir l’arrêter. La troisième saison se développera quant à elle autour de Philip, marquis Feron (Rupert Everett), demi-frère du roi, le mercenaire Lucien Grimaud (Matthew McNulty) ainsi que Gaston, frère de Louis XIII.

Quoi qu’il arrive, la Couronne reste donc au cœur des enjeux. Cependant, l’équipe scénaristique devient vite plus intéressée par la reine que par le roi. Alors que celui-ci parvenait en première saison à se sortir d’une représentation peu flatteuse et caricaturale, le portrait de Louis XIII (Ryan Gage) sera plus que chancelant d’un bout à l’autre de la série. Ses pires traits de caractère ressortent en fonction de la manière dont les scénaristes souhaitent faire progresser le récit, sans tenir compte de l’évolution du personnage. Anne (Alexandra Dowling) est quant à elle prise dans une romance impossible avec Aramis qui se révèle plus que redondante dans son traitement.

Entre deux combats, The Musketeers se veut d’ailleurs être une série romantique. C’est l’un de ses composants principaux qui est alors en grande partie responsable du fait que Porthos se retrouve souvent en second plan. Il est en effet le seul des mousquetaires à ne pas être développé sous cet angle avant l’ultime saison.

Alors qu’Aramis est le Don Juan de ses dames qui s’éprend de celle qu’il ne peut avoir, D’Artagnan est le romantique qui trouve en Constance (Tamla Kari), au départ sa logeuse, l’amour de sa vie et celle pour laquelle il est prêt à tout. Le couple aura plusieurs obstacles à surmonter – dont le fait que Constance a un mari – avant de pouvoir vivre pleinement leur amour.

Néanmoins, c’est comme il se doit avec Athos et Milady de Winter que The Musketeers délivre l’une de ses relations les plus complexes et efficaces de la série. Leur romance vogue entre la haine et la passion, un passé sombre dont ils ne peuvent se défaire et une attirance palpable qui les pousse l’un vers l’autre même après tout ce qu’ils ont traversé. La grossesse de Maimie McCoy éloignera l’actrice du tournage de la saison 3 qui ne sera présente que dans deux épisodes (pour juste quelques scènes) pour apporter une conclusion expéditive à leur histoire. Si le personnage n’obtenait pas une fin satisfaisante, on pourrait presque regretter ce retour.

The Musketeers se termine d’ailleurs en délivrant une fin pleine de bons sentiments pour les mousquetaires, malgré une troisième saison non avare en tragédies. Tous se voient offrir le bonheur sur un plateau sans concession. De cette manière, The Musketeers s’achève en choisissant de laisser sur une note plus que joyeuse, mais qui montre une dernière fois les limites de la série. Malgré des efforts visibles, celle-ci n’aura pas su pleinement embrasser les composants plus sombres de la période à laquelle elle prenait place pour fournir un récit plus nuancé.


Les deux premières saisons de The Musketeers sont disponibles en DVD et l’intégrale de la série se trouve sur Netflix à ce jour.

COFFRET THE MUSKETEERS saisons 1 + 2
List Price: EUR 30,08
Price: EUR 26,27
You Save: EUR 3,81
Price Disclaimer
Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires