Dwight aide Michael à se préparer pour la naissance du bébé de Jan. Michael prévient Holly de son futur comportement à l’arrivée de la femme enceinte. Pam et Jim ont quelques difficultés à communiquer.

Une chose est sûre, The Office ne rate jamais ses scènes de prégénérique, et celle de cet épisode est à placer tout en haut.

Dwight, qui est toujours prêt à suppléer son boss, s’est mis dans la position d’une future mère. Grâce à un peu de beurre, d’eau et d’une pastèque, la simulation d’un accouchement touche au plus près de la réalité, du moins pour eux, et c’est un pur moment de délire, surtout dès qu’Andy vient prêter main forte.

Forcément, avec une telle entrée en matière, on s’attend à un déluge de comédie. Eh bien non. C’est probablement l’un des épisodes les plus tristes de la série. Rassurez-vous, il ne fait pas pleurer dans les chaumières, mais une fois de plus Michael est ridiculisé, non pas à cause de sa bêtise, mais de sa naïveté.

Jan, la Bitch, arrive la bouche en cœur pour présenter son bébé Astrid. Alors que les filles de la boîte avaient préparé une baby-shower (l’idée des M&M’s est géniale), tout le monde, et surtout Michael, se retrouvent devant le fait accompli. Blessé, mais n’en laissant rien paraître, il tente de sauver les meubles. Mais le comportement exécrable de l’ancienne patronne n’est pas sans conséquence, et elle est à peine partie, qu’il se réfugie dans les bras d’Holly. Un des plus beaux moments de la série.

Malheureusement, cette scène est gâchée par Jim et Pam (je ne pensais jamais dire cela un jour) qui emmerdent le spectateur que je suis, avec leurs problèmes de communications clichés.

Reste un très bon épisode avec de purs moments de comédie (le choix des noms, l’intro, les photos de bébés), un poil forcé par moment (Dwight et les tests de la poussette), mais surtout mélancolique avec un Michael plus utilisé que jamais.

avatarUn article de .
1 commentaire