The Paul Reiser Show – The Father’s Occupation (1.01)

Paul Reiser a tout ce qu’il voulait dans la vie, mais il n’est pas encore mort, alors il doit s’occuper. On lui propose de présenter un game show, ce qu’il n’a pas envie de le faire. Quand il apprend que Larry David veut le faire, il change d’avis.

Larry David : You should be doing your version of « Curb Your Enthusiasm ».

Paul Reiser sort de sa retraite pour revenir à la comédie. Depuis la fin de Mad About You, il n’a pas vraiment fait grand-chose et, en ouverture de ce pilote, il nous dit clairement qu’il est bien content de sa vie actuelle.

Cela dit, ces dernières années de repos ont dû l’inspirer, car il se lance dans la sim-com pour nous délivrer une version alternative de sa vie dans laquelle il a donc des amis qui se trouvent être les pères des amis de son fils. Il a également une femme merveilleuse et aimante, mais aujourd’hui il se demande comment définir ce qu’il fait. C’est à ce moment qu’une offre de travail de présentateur de game show se présente à lui. L’idée ne le tente pas, mais quand il apprend que Larry David a reçu une proposition du même style, il commence à se poser des questions.

C’est là que le pilote va simultanément faire la pire des erreurs et délivrer sa meilleure scène. Paul va prendre un café avec Larry qui va faire son Larry David – on n’en attendait pas moins. Deux vétérans de la comédie des ‘90s se rencontrent et l’un dit à l’autre qu’il devrait faire ce qu’il fait, ce qui est très ironique dans le sens où c’est exactement ce que l’on regarde. Le truc, c’est que The Paul Reiser Show n’est pas Curb Your Enthusiasm et que ce passage de Larry David conforte tout le monde dans l’impression que ça pourrait bien être le cas. Les deux séries ne reposent pas sur les mêmes personnalités, ni sur les mêmes thématiques ou dynamiques relationnelles. L’ensemble est alors assez étrange et apparait presque inapproprié.

À côté de ça, il y a donc les amis de Paul. Ceux-ci bénéficient de très bons interprètes (Duane Martin, Ben Shenkman, Andrew Daly, Omid Djalili ) qui parviennent à utiliser les clichés qui leur ont été attribués pour délivrer ce qu’ils peuvent de comédie. Dommage qu’ils soient juste accessoirisés pour accommoder Paul.

Dans la forme, ce pilote n’est dès lors pas d’une grande finesse, souffrant d’une scénarisation qui n’est pas à la hauteur des ambitions affichées. Celles-ci étant d’ailleurs presque inadaptées à ce que ce type de show peut accomplir sur un network.

Mais malgré tout ça, l’humour parvient à trouver sa route jusqu’à Paul et ses amis, offrant quelques opportunités pour rire.

Paul Reiser fait un retour qui n’est ni complètement raté, ni réussi. Il y a donc de quoi évoluer et progresser dans le bon sens, même si le public visé ne semble pas être celui de sa case horaire, ce qui risque de ne pas laisser trop de temps à The Paul Reiser Show pour prouver ce qu’elle vaut.

Le générique

Get the Flash Player to see this content.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link