The Philanthropist – Pilot (1.01)

La vie du milliardaire Teddy Rist va changer après une rencontre en plein cœur d’une tempête. Avec des motivations que personne ne comprend vraiment, il part au Niger et se retrouve à devoir transporter un vaccin en pleine jungle.

The Philanthropist est une nouveauté NBC qui a rencontré plus d’une difficulté pour arriver à être diffusée. Le créateur, Tom Fontana, fut remplacé avant d’être revenu. La production s’est installée à Londres pour raison économique, et sûrement plein d’autres petites choses que l’on ne connaîtra jamais. Le principal, c’est qu’aujourd’hui, la série est bel et bien là.

L’histoire du milliardaire blanc qui décide soudainement de devenir philanthrope, ça laisse un peu dubitatif. Heureusement, le scénario prend bien la mesure de cela et Teddy Rist va se retrouver face à plus d’une personne qui doute de ses motivations. Quelles sont-elles d’ailleurs ?

Ce Pilot va tenter de nous introduire tout le monde qui peuplera la série et de bâtir un background suffisamment solide pour tenir le personnage en place le temps de sa première aventure.

Ce qui motive Teddy Rist, c’est une rencontre, un mariage brisé par la mort de son fils, trop d’argent et un caractère bien forgé. Avec cela, James Purefoy n’a qu’à utiliser son charisme naturel et on ne va pas chercher plus loin.

On ajoutera une bonne volonté de réalisme dans l’établissement du cadre où se déroule l’histoire. Les personnages secondaires trouvent leur place sans forcer et on pourra juste reprocher à certains rebondissements d’être trop poussifs.

Dans l’ensemble, The Philanthropist a les moyens pour appuyer son pitch de départ. Un scénario qui mêle avec légèreté humour et drame, le tout avec un rythme imposé un peu trop soutenu, mais comme pour tous les Pilot, il faut en dire beaucoup en peu de temps.

On nous vend l’idée, plus que la formule du show. D’ailleurs, il serait bien que la suite utilise un autre type de narration, car Teddy qui raconte son histoire au bar, c’est certainement ce qu’il y a de plus faible.

L’ensemble n’est pas parfait. La série ne s’annonce pas comme étant incontournable, mais il est indéniable que l’on a ce qui nous est promis au départ. Reste à voir comment cela sera tourné pour tenir sur la durée.

En tout cas, voilà une série d’aventure qui trouve sans trop de problèmes sa place dans une grille d’été qui ne peut pas rechigner à un peu de dépaysement.

P.S. : petit oubli de ma part. Au casting : Jesse L. Martin, Neve Campbell, Lindy Booth, Michael Kenneth Williams et Krista Allen.