Bilan de la saison

The Riches – saison 1
Les Malloy sont une famille d’escrocs, toujours sur la route, constamment en fuite. Traversant une crise existentielle, Wayne Malloy décide de s’installer dans un charmant et paisible petit quartier résidentiel avec sa femme et ses 3 enfants. Ils changent de nom et se font passer pour les Riches, des voisins tranquilles et sans histoires. Mais il n’est pas toujours évident de fuir son passé…

Un petit tour dans les archives critictoo pour découvrir que l’on en a parlé pour la première fois en mars, au début de la diffusion de la série. Mis en pause à l’épisode 4, par manque de conviction, ma motivation revenue, j’ai donc visionné le reste de la série, composé de 13 épisodes.

The American dream. We’re gonna steal it.

D’abord, le résumé Allociné, présenté ci-dessus est complètement faux. Je n’avais pas fait gaffe, je commence à écrire, et là, je réalise que ça ne va pas. La famille Malloy est une famille de voyageur, attaché donc à un groupe, avec lequel va des codes et des traditions. Et quand leur fille Di Di va se retrouver à devoir épouser un crétin de leur clan, Wayne décide de changer la donne. Ils volent l’argent du « patron », et prend toute sa petite famille pour fuir le plus loin possible. Seulement, sur la route, ils vont rencontrer un couple qui fait partie de leur clan, et les choses vont dégénérer. Accidentellement, une voiture va aller dans le décor, et tandis que le couple fuit, Wayne s’arrête pour découvrir dans le véhicule un couple mort, les Riches. Il prend alors leur papier, vole leur identité, et décide de s’installer à leur place, dans leur future maison. Doug Rich se révèle être un avocat. Et sans enfants. Mais ça, un petit bobard et le tour est joué. Les enfants d’ailleurs vont devoir aller à l’école, chose qu’ils n’ont jamais faits de leur vie. Et dans tout ça, la nouvelle Mme Rich se retrouve mère au foyer au départ. Sortant de prison, Dalhia Malloy a des problèmes de drogues, et de confiance. Il faut admettre que dans le genre lunatique, elle se pose là.
Au vu du concept, la fin de saison est en soi assez prévisible. Mais n’allons pas trop vite en besogne.
La première partie de la série, je dirais les 6 premiers épisodes, consiste à régler leur passé, ce qui les relie aux autre gens du voyage. Parti avec l’argent, autant dire que là-bas, on les recherche. Le fils ayant laissé une petite amie derrière lui, cette dernière va être utilisée. Deux histoires émergent de ça : d’abord, le possible mariage de Di Di avec le crétin du camp, la sœur de ce dernier ayant retrouvé les Malloy. Elle va donc les faire chanter. A côté, Dale Malone, le fils du chef du clan, qui est censé reprendre la succession. Mais, quand il découvre que son père, mourant, a choisi Wayne, malgré le
fait qu’il soit parti avec le fric, il décide de prendre les choses en main et tue son père. L’enterrement auquel Dalhia veut absolument assister va permettre de clore ce chapitre, et de mettre un terme à leur possible retour à la vie de gens du voyage. On leur fait bien comprendre qu’on ne veut plus d’eux, et à l’évidence, eux, n’ont plus leur place au sein de ce monde.

– Do you know how much we pay for hbo?

– Okay, Wayne, do not give me this shit about hbo.

Les 4 épisodes qui vont suivre seront surtout centrés sur l’idée qu’ils deviennent de vrais bourgeois. Entre leur intégration au monde des Riches, et leur passé, certains membres de la famille s’y perdent.
Dalhia, toupie depuis le début de la série, va finir à la fin, par plus ou moins accepter sa nouvelle vie, tout en ayant l’impression d’avoir perdu son identité. Leurs anciennes valeurs, leurs vies guidées par des traditions, tout ceci ne trouvent plus de place et de raison. Maintenant, on apprend au fur et à mesure. C’est la loi de la jungle. Di Di, la fille, sera celle qui s’intègrera le plus, et accusé par son propre frère Cael d’avoir honte de ce qu’elle est réellement. Elle aime sa nouvelle vie, et rien ne peut laisser deviner son passé. Cael, justement, continue toujours à faire de coups à droite à gauche. Mais tout ceci reste assez secondaire. Si la série prenait un peu trop de temps dans ses débuts à montrer l’intégration des enfants, la suite les mettra de côté, et c’est un choix scénaristique judicieux. C’est donc Wayne et Dalhia qui occupent complètement le devant de la scène, à travers Panco, où ils travaillent tous les deux. Wayne se voit la possibilité de devenir associé de la boite, il a lutté dur pour y arriver, mais à la dernière minute, doute. Comme il le dit si bien à ses enfants : « Life’s too short to work for assholes ». Wayne est le personnage fort de la série, le roi du mensonge, de l’impro et des coups foireux. Eddie Izzard maitrise complètement de bout en bout, et la série tient vraiment sur ses épaules. Minnie Driver prend une place bien plus importante par la suite. Il faut aussi admettre que Dalhia Malloy est un personnage assez complexe, et loin d’être toujours sain d’esprit. Je trouve qu’elle arrive finalement à rendre Dalhia/Cherien bien plus sympathique avec le temps.
Passé l’étrange duel entre leur nouvelle vie et leurs anciens idéaux, finalement sans véritable conclusion (si ce n’est l’idée d’embrasser complètement l’existence dans laquelle ils sont), il ne reste plus que deux épisodes, indissociables.

your dad has a plan

Dale Malone est de retour, après s’être fait éjecté du camp, et il se lie d’amitié avec une voisine, qui a perdu à un procès contre Doug Rich. En parallèle, Pete, témoin au mariage des Riches, décide de venir leur rendre visite. Il est presque impossible de relater les évènements, vu que c’est un enchainement de mensonges plus gros les uns que les autres. Tout ceci pour nous conduire, comme prévu, à une fin où il s’apprête à abandonner la vie des Riches.
Ces deux derniers épisodes sont finalement assez faiblards. Il faut dire qu’ils se sont tellement embourbés dans les ennuis avec Pete qu’on a l’impression de s’y noyer. Il est finalement dommage de terminer la saison sur une impression mitigée alors que la série avait vraiment réussi à s’imposer.Le verdict est donc positif. Je sais, qu’au début, dans mes vagues souvenirs, j’avais trouvé le pilot très bon, et le reste bien moins bons. Etait-ce une question d’humeur, d’un manque de motivation ? Je ne pense pas être capable aujourd’hui de vraiment dire la qualité des quatre premiers épisodes. La série a peut-être mis un peu de temps à démarrer, mais je n’ai aucun regret à avoir fini la saison. En reprenant, je ne m’attendais pas à me prendre aussi bien au jeu, et pourtant !
The Riches a fini par trouver son propre style, son propre rythme. Ce fut, en définitive, une agréable surprise.

Guide des épisodes

The Riches – saison 1 / Guide des épisodes

  • La rupture / Pilot (1.01)

Aujourd’hui est jour de fête pour Wayne Malloy : il doit récupérer sa bien-aimée, Dahlia, au centre pénitencier après deux ans d’incarcération ! Afin de célébrer dignement l’événement, il s’incruste avec ses trois enfants à un bal d’anciens de promo et dépouille sans vergogne les invités. Ainsi, il pourra gâter comme il se doit sa femme adorée… Après quelques ennuis avec la police, la famille Malloy retrouve son « bercail « : un campement aménagé par des gens du voyage. L’absence de Dahlia a causé bien des changements : Dale, le nouveau chef, compte bien dicter sa loi au détriment de Wayne. Avant de prendre la poudre d’escampette, Wayne pille les réserves de la communauté et s’élance sur les routes avec sa famille à bord de son camping-car. Poursuivi, il provoque un accident de la route et un couple (les Rich) trouve la mort. Ces jeunes mariés étaient sur le point d’emménager dans une banlieue chic. Après mûre réflexion, Wayne et Dahlia récupèrent argent, papiers, clés de maison et s’installent dans leur nouvelle et luxueuse demeure.

  • L’oeuvre de la destinée / Believe the Lie (1.02)

Le rêve américain est à la portée des Malloy : une maison immense (certes devenue un capharnaüm croulant sous les cartons), une piscine, des voisins adeptes de golf… mais un tel rythme de vie se mérite. Anticipant les plaintes des banques, Dahlia commence à craindre pour sa famille -hors de question qu’elle retourne en prison et que ses enfants se retrouvent dans un foyer. L’ingénieux Wayne décide alors de fouiller dans le passé du couple Rich pour éviter des ennuis futurs. C’est ainsi qu’il apprend que Doug Rich était avocat et qu’il avait obtenu un entretien d’embauche avec un grand cabinet ce jour-même ! Mal assuré dans son costard-cravate, Doug se rend courageusement au rendez-vous. Pendant ce temps, au campement, Dale est furieux d’avoir perdu la trace des Malloy et espionne Tammy, la petite amie de Cal. Il ignore que Ginnie complote contre lui

  • Opération éducation / Operation Education (1.03)

Tout juste sortie de prison après deux ans de détention, Dahlia Malloy retrouve les siens. Pendant son absence, Wayne et leurs 3 enfants ont sillonné les Etats-Unis vivant de petites arnaques. Cette fois, la famille doit à nouveau fuir pour éviter un mariage arrangé. Dans leur fuite, les Malloy se retrouvent impliqués dans un accident de voiture. Les occupants de l’autre véhicule, un couple très riche, succombent au choc. L’occasion est trop belle, les Malloy décident d’usurper leur identité

  • Une journée chargée / Been There, Done That (1.04)

Dahlia est ravie, elle a enfin réussi à faire admettre ses enfants à Rosemere, un établissement prestigieux. Un peu désoeuvrée après le départ des chérubins à leurs cours, elle se rend chez Nina sa voisine. Cette dernière sait faire passer le temps… agréablement (calmants et pétards aidant) et convie Dahlia à une grande fête pour le lendemain. Cal a retrouvé Tammy. Quand il se rend compte que sa petite amie l’a en réalité piégé, il se sauve et parvient à semer Dale. Cependant, Ginnie, qui faisait cavalier seul et veillait au grain, suit l’adolescent jusqu’à Edenfalls. Wayne apprend que Doug Rich avait une ex-femme, Jolinda, qui le poursuit en justice et ne semble pas prête à lâcher prise. Panique à bord chez les Malloy, il faut agir vite avant d’être démasqués !

  • Le grand jeu / The Big Floss (1.05)

Pour Wayne, il est très dur d’ouvrir les yeux sur ce que sa femme a enduré en prison : l’éloignement avec les siens, le ressentiment et son problème de drogue. En même temps, il est noyé par ses nouvelles responsabilités et son manque d’expérience se fait cruellement sentir. Pourtant épaulé par Aubrey, une auxiliaire juridique futée et dévouée, il est mis sur la sellette. Hugh Panetta lui lance un ultimatum : il a 48 heures pour faire ses preuves. A l’école, les enfants s’intègrent à merveille, Di Di sort avec un beau gosse musicien et Cal traîne avec une bande de petits bourgeois légèrement malhonnêtes. A la recherche d’une activité, Dahlia -en tant que Cherien Rich- se voit offrir un poste de dentiste hygiéniste ! Ginnie s’invite chez les Malloy. Ce qu’elle leur propose en échange de son silence est assez étonnant…

  • Jardinage dangereux / Reckless Gardening (1.06)

Les Malloy doivent faire face à un nouveau problème : Ken est à leur porte et veut épouser Di Di. Sa présence risque de mettre en péril la couverture de la famille. Parallèlement, le cabinet Panco est poursuivi par Hartley Underwood. La jeune femme prétend que c’est la faute de Hugh si un alligator lui a arraché le bras…

  • Retour au camp / Virgin Territory (1.07)

Dahlia est effondrée à l’annonce du décès de son oncle Earl. Avec le reste de sa famille, elle revient au camp pour les funérailles. Dale veut profiter de ce retour pour régler ses comptes avec Wayne. De son côté, Ginny organise dans l’ombre l’union de Di Di et Ken…

  • L’arnaque / X Spots the Mark (1.08)

Hugh suspecte Wayne et Dahlia de voler l’argent de la banque. Pour détourner l’attention, Les Malloy montent alors une nouvelle arnaque.

  • Le dîner / Cinderella (1.09)

Wayne désire s’associer à la Panco. Hugh n’est pas contre l’idée et demande à son employé de l’inviter à dîner pour en discuter. Parallèlement, Dahlia rencontre par hasard une de ses anciennes codétenues et l’engage comme domestique. L’arrivée de cette dernière risque de faire capoter les plans de Wayne…

  • Thérapie de choc / This Is Your Brain On Drugs (1.10)

Wayne pense que Dahlia continue de prendre des drogues. Pour lui montrer combien ces substances sont dangereuses pour elle et font souffrir son entourage, Wayne décide d’avaler des pilules à son tour. Cette démonstration a un effet désastreux sur lui et bientôt Dahlia est obligée d’assurer la relève chez Panco. Parallèlement, Dale retourne à Edenfalls et se lie d’amitié avec Hartley, un voisin des Riches…

  • Le doute / Anything Hugh Can Do, I Can Do Better (1.11)

Hugh ayant disparu dans d’étranges circonstances, Wayne doit assurer son remplacement au sein de Panco. Il découvre alors les avantages et les inconvénients de la vie de directeur. Pendant ce temps, Dahlia tente de resserrer les liens avec sa fille Di Di et se rend compte que le fossé qui les sépare n’a jamais été aussi grand. De son côté, Dale confesse à Hartley son intention de nuire aux Malloy.

  • Mauvaises surprises / It’s a Wonderful Lie (1.12)

Hugh revient de Las Vegas accompagné d’une nouvelle épouse. Il demande à Wayne de lui préparer un contrat prénuptial rétroactif. Parallèlement, les Malloy doivent faire face à un nouvel ennui et pas des moindres. Pete, un ami de Doug, vient rendre inopinément visite aux Riches. Wayne et Dahlia vont devoir imaginer un nouveau plan en catastrophe pour justifier leur présence dans la maison

  • L’attente / Waiting for Dogot (1.13)

Les Malloy vivent des heures difficiles. Les visiteurs continuent d’affluer à leur domicile et les mettent dans l’embarras le plus complet. Leur secret est sur le point de voler en éclat. Des mesures radicales vont devoir être prises pour assurer l’avenir de chacun

Crédits

The Riches – saison 1 / Crédits

Eddie Izzard : Wayne Malloy
Minnie Driver : Dahlia Malloy
Shannon Marie Woodward : Di Di Malloy
Noel Fisher : Cael Malloy
Aidan Mitchell : Sam Malloy
Todd Stashwick : Dale Malloy
Gregg Henry : Hugh Panetta
Margo Martindale : Nina

Série créée par : Dimtry Lipkin

avatarUn article de .
CaroleC
1 commentaire