Cameron perd la mémoire et va suivre une jeune sans-abri nommée Jody. Tandis que John part à sa recherche, Sarah accompagne Kacy, la voisine, à l’hôpital. L’agent Ellison réfléchit à la proposition de Catherine Weaver.

Après un affrontement contre Cromartie, nous enchainons sur un épisode un peu plus calme, dirons-nous. Cameron perd une nouvelle fois la tête, on se doute même que ça ne risque pas d’être la dernière fois, mais en attendant, la voilà à errer avec une inconnue. En parallèle, nous suivons les derniers jours d’Allison de Palmdale. Il se trouve que Cameron est Allison, mais qu’en réalité, le Terminator est spécialisé dans l’infiltration et qu’elle est devenue Allison à son contact dans le but d’infiltrer la résistance. On découvre enfin un peu plus sur le comportement du robot, pourquoi est-elle aussi douée à s’adapter et à imiter des comportements humains. En fait, c’est sa fonction première. Ainsi, quand elle nous fond un fusible, Cameron se prend pour celle qu’elle a imitée, ce qui ne va pas aider John à la ramener à la maison.

Tout ça laisse présager un changement certain du futur, car John comprendra surement beaucoup de choses quand il rencontrera la vraie Allison dans le futur, enfin, ça, c’est s’ils échouent à arrêter Skynet, car dans le cas contraire, le problème ne se posera pas.

Pendant ce temps, Derek est surement à la maison en train d’astiquer ses armes, comme il le fait toujours, tandis que Sarah accompagne la voisine à l’hôpital après que celle-ci ait eu des douleurs. On rencontrera le père de l’enfant qui est flic, mais ce n’est pas là le but de cette histoire. En fait, tout cela va permettre à Sarah de se lier avec Kacy. L’une comme l’autre, elles veulent protéger leur enfant, et si les paroles de la femme enceinte prennent un tout autre sens pour Sarah, il n’empêche que l’on sent qu’elles partagent quelque chose. Rien n’étant fait de manière innocente, il est fort probable que Kacy et Trevor (le père) se retrouvent à un moment ou un autre mêlé aux problèmes de la famille Connor, mais on n’en est pas encore là.

Pour finir, l’agent Ellison rencontre une nouvelle fois Catherine Weaver. Après quelques recherches, une rencontre avec son ex-femme et quelques allusions sur un enfant, le voilà qui finit par accepter le boulot. De ce côté, pas de précipitation, donc. Encore une fois, on sent la mise en place plus qu’autre chose.

Un épisode au rythme peu soutenu qui nous la joue introspection. Ce n’est pas un mal, car on en apprend un peu plus sur Cameron et sur ses réactions, mais cela manque quand même par moment d’intérêt. On frôle l’ennui durant certains passages, mais ce n’est pas au point d’être insurmontable.