The Sarah Connor Chronicles – Born to Run (2.22 - fin de saison)

Avec Sarah en prison, John et Cameron doivent se cacher. Alors que le Terminator est toujours en chasse, Catherine Weaver veut les rencontrer.

Season Finale, Series Finale ? On peut espérer que ce sera la première option, même si celle-ci n’a pas les statistiques en sa faveur. Quoi qu’il en soit, Josh Friedman a décidé de nous offrir ce que les Américains aiment à appeler une « game changing situation ». Tous les créateurs de séries le promettent, mais peu vont à ce point à fond dans l’idée.

Avant d’aborder la fin, parlons quand même de l’épisode. Sarah est en prison, interrogée par l’agent Aldridge, interprété par le toujours impeccable Joshua Molina. Cameron et John se cachent. La situation va donc faire appel à nos souvenirs, car, en plus d’évoquer les évènements des films Terminator, nous allons revoir des personnages de la saison 1 et du début de la 2. Une manœuvre qui permet d’apporter de la densité aussi bien à l’histoire qu’aux fondations de celle-ci.

L’intrigue de la série est maitrisée, cela n’a jamais fait aucun doute, même si parfois on a tendance à nous laisser trop longtemps dans l’obscurité. Nous allons dès lors voir ici les morceaux s’assembler devant nous lors de scènes qui vont malheureusement tirer en longueur des situations dont le dénouement est bien trop certain, le tout pour nous emmener à cette fameuse fin qui change tout.

Certes, certains passages étaient inattendus, comme celui où Cameron demande à John de l’ouvrir pour aller toucher à main nue ce que l’on pourrait appeler son cœur. La Terminator est toujours aussi littérale, tout en étant troublante et inquiétante.

Donc, nous avons là un épisode qui, durant sa plus grande partie, nous donne ce que l’on s’attendait à avoir. C’est un peu frustrant, sachant que cela pourrait être une fin définitive. C’est alors que, continuant à lier les intrigues de la saison, Weaver révélera une partie de son jeu, Cameron prendra une décision inattendue et que Sarah et Ellison se mettront en retrait.

John Henry était là pour être un John Connor à sa façon, un pendant sous forme de machine pour combattre Skynet. Cela était devenu un peu évident suite à l’attaque qu’il a essuyée. Du coup, quand vient l’acte final, beaucoup de questions se posent. John Henry est parti vers le futur. John et Weaver font le choix de le suivre. Une décision qui change tout, donc, car maintenant, la résistance a été fondée sans lui. Sur place, il se retrouve face à Derek, Kyle et une Cameron (certainement Allison from Palmdale). Aucun ne connait le nom de John Connor, mais la guerre est bien là.

Il y a surement beaucoup à dire sur cet épisode qui, quand on le regarde de près, est bourré de références qui peuvent être interprétées pour justifier les choix pris, que ce soit par Sarah, Cameron ou John. Cependant, dans l’immédiat, il faut déjà digérer tout ce qui se produit et imaginer une suite qui n’aura peut-être pas lieu. Quoi qu’il en soit, si saison 3 il y a, il est clair que la série aura un ton différent, de nouveaux enjeux  et beaucoup à expliquer.