Les Connor se font cambrioler. John, aidé de Riley doit réparer les dégâts, tandis que Sarah, Cameron et Derek partent à la recherche de leurs affaires. Cromartie trouve une piste qui le mène au refuge où Cameron s’était retrouvée après sa perte de mémoire. Ellison est accusé du meurtre qu’un Terminator, qui a son apparence, a commis.

L’épisode s’ouvre sur une scène qui semble surréaliste : Ellison se fait attaquer par un Terminator qui a son apparence. Cromartie, sorti de nulle part le sauve et repart. On croirait presque à un rêve, mais vu la tournure des évènements pour l’ex-agent du FBI, il y a peu de doute sur ce qui s’est passé. À moins que tout cela ne sois un stratagème de Catherine Weaver, mais c’est un peu pousser comme hypothèse. De toute façon, même si le développement d’Ellison est intéressant et surement primordial pour la suite, il faut reconnaître que cette histoire de Teminator est un peu abusive.

Pendant ce temps, Derek « rattrape le bon vieux temps » avec Jesse. Cette dernière continue à creuser le mystère. Que ce soit sur sa présence ou sur ses intentions, il est clair qu’elle cache beaucoup de choses. En tout cas, elle semble s’installer pour durer, ce qui n’est pas une mauvaise chose pour Derek qui trouve, de cette manière, un moyen de servir l’histoire indépendamment. Il va quand même aider Sarah et Cameron dans leur quête.

Les deux femmes fortes de « la famille » partent une fois de plus à la recherche de quelqu’un, sauf que ce coup-ci, c’est une mission punitive, enfin, aussi de récupération. Sarah est toujours prête à utiliser l’intimidation pour obtenir ce qu’elle veut, mais sa Terminator, elle, préfère liquider. Chacune à leur manière défende une vision du métier, dira-t-on, mais la conclusion de l’épisode nous démontrera qu’une des méthodes est clairement plus efficace que l’autre.

Le danger se rapproche beaucoup, excessivement en fait, vu que Riley va devoir faire la discussion à Cromartie quand celui-ci viendra frapper à la porte des Connor, à la recherche de Cameron. Il est clair que la blonde distraction du futur leader de la résistance va bientôt perdre sa jovialité pour l’échanger avec l’habituel moment de perdition qui suit la découverte de la réalité. Ça, où elle va se faire tuer, mais vu qu’elle est régulière cette saison, il est peu probable qu’elle quitte l’écran tout de suite. Elle est certainement destinée à rejoindre le combat activement, quoique la série ne va pas souvent là où on l’attend. Il faut aussi tenir compte du fait que l’on ne sait toujours que peu de choses sur la jeune femme, et que peut-être, de ce côté-là, il peut y avoir des surprises.

L’intrigue avance donc, suivant le chemin chaotique qui dirige les intrigues de la série. Ces dernières ont tendance à se recouper de manière inattendue, comme avec le retour de Kacy de l’épisode Allison From Palmdale (2.04). L’avenir de la série est assuré jusqu’à au moins la fin de la saison, mais celui des personnages semblent être toujours des plus incertains, même si on sait qu’il y a peu de chance qu’ils meurent, le suspens est entretenu avec brio, car on ne sait jamais ce qui pourrait arriver.