The Sarah Connor Chronicles – Last Voyage of the Jimmy Carter (1/2) (2.19)

Dans le futur, la mission de Jesse prend une drôle de tournure. Dans le présent, John a la conviction que Cameron est innocent et va en parler à Derek.

Suite et fin de l’épisode en deux parties, mais également de Jesse. Mais avant que le personnage ne soit confronté à son destin, nous allons découvrir le fin mot de cette affaire sous-marine et du paquet pour John.

L’équipage n’aime pas que Queeg soit le seul à connaitre la mission et quand la boite sera ouverte, les choses vont empirer. Il faut dire qu’il en sort un Terminator version métal liquide et il semble que c’est la première fois qu’ils en rencontrent. Il est d’ailleurs étonnant qu’à l’exception de Catherine Weaver, il n’y en ait pas eu d’autre de ce type à croiser la route de John jusqu’à maintenant. Mais passons, car le but de cette intrigue est de mettre en avant, non pas que les robots ne sont pas dignes de confiance, mais la perception qu’ont les soldats de John dans le futur. Il y est inaccessible et Cameron sert d’intermédiaire. Du coup, personne ne sait qui mène la guerre et il est insinué que ce serait les machines. Cela justifie donc les motivations de Jesse, mais comme Derek le signale, son futur à lui n’est pas le même que le sien à elle. N’importe quoi peut changer ce qui va se passer et ce qui s’est déroulé avec Riley n’aura pas forcément atteint le but recherché.

Bref, ce qui ressort le plus dans cet épisode ce n’est finalement pas le fait que le voile est levé sur Jesse et ses agissements, mais la façon dont John traite le problème et comment Derek l’appuie. Il montre un véritable intérêt sur ce qu’il est censé devenir et il mesure l’impact de ce qu’il fait et pense. En gros, il donne l’impression d’avoir enfin commencé à murir.

L’épisode marque un tournant, léger, mais concret, car les Connor quittent leur maison et ce qui se rapporte à Riley et Jesse restera derrière. Durant tout ce temps, Sarah a été en retrait, laissant son fils gérer la crise à sa façon. On peut donc s’attendre à la voir reprendre les devants de la scène assez rapidement. Du côté d’Ellison, sa relation avec JohnHenry laisse perplexe vis-à-vis de l’endroit où cela est censé nous mené. L’ordinateur développe un sentiment d’amitié pour son éducateur, ce qui ouvre de nouvelles perspectives à explorer.

Dans le pur style de la série, nous avons là une histoire complète qui permet à la fois de faire évoluer les personnages et l’intrigue tout en insinuant des pistes pour la suite.