The Sarah Connor Chronicles – Ourselves Alone (2.17)

Riley réapparait et en cherchant à découvrir pourquoi elle a tenté de se suicider, Sarah va se retrouver face à de nouveaux problèmes. Derek s’intéresse à un avocat qu’il souhaite interroger, mais Jesse ne se montre pas très enthousiaste pour lui venir en aide.

Riley était source de problèmes chez les Connor, et ce, depuis sa première apparition. On va finalement découvrir sa véritable mission : créer des problèmes chez les Connor. Enfin, plus encore, car elle se devait d’être proche de John pour qu’il s’éloigne de Cameron. Le souci, c’est qu’elle n’avait pas saisi tout ce que Jesse avait prévu pour elle.

C’était bien là l’histoire qui devait trouver une conclusion. Riley a eu son utilité, mais le fait qu’elle n’ait jamais réellement été intégrée à la famille a fait d’elle un frein pour beaucoup de choses. Certes la fin de cette intrigue semble maintenant presque prématurée, car la jeune femme aurait pu fournir aux Connor plus d’informations. Mais ce ne sera pas le cas.

En plus de se centrer sur la petite amie de John, cet épisode va revenir sur les soucis de fonctionnement de Cameron. Cette dernière a son bras qui ne répond plus comme il le devrait, mais surtout, elle a de plus en plus de mal à s’autoréparer. Elle pourrait alors devenir à nouveau un danger pour celui qu’elle doit protéger et cela lui pose un problème. Summer Glau excelle à instiguer la confusion, on ne sait jamais ce que Cameron va faire et cela rend ses scènes avec Riley d’autant plus imprévisibles, car dans sa logique, l’amie de John est une menace. De manière assez étonnante, cela va la rapprocher de son protégé alors qu’ils avaient tendance à vraiment s’éloigner dernièrement.

L’épisode va donc placer John entre deux des trois femmes de sa vie, sa mère étant occupée à couvrir les arrières de tout le monde. Après plusieurs intrigues qui mettaient Sarah au cœur de l’action, ce n’est pas un mal de revenir sur cette partie assez importante de l’histoire. En plus, on a le droit à de véritables avancées. La série repart vraiment de l’avant.

Pour finir, Derek s’intéresse à un avocat – interprété par Alex Carter – qu’il voudrait interroger. Cette intrigue semble là pour bien replacer les différences entre lui et Jesse, voire même, pour créer un début de dissension.

Au final, même si le rythme n’est pas tellement plus soutenu que dans les épisodes précédents, il se passe des choses assez importantes, dont la disparition d’un régulier de la série. C’est une bonne mise en avant de différents enjeux pour les personnages.