theshieldbacktoone.jpg
Vic est toujours obsédé par tuer Guardo, et compte bien suivre son plan jusqu’au bout. Shane de son côté tente toujours de l’en empêcher. Ronnie se retrouve obligé de travailler avec Dutch et Billings.

Vic et Shane d’un côté s’occupant de Guardo, et de l’autre Dutch, Billings et Ronnie dans une affaire de meurtre et de drogue. Je dois avouer que cette seconde intrigue m’a bien plus accroché. Les dialogues en Dutch et Billings sont excellents. Ronnie qui se retrouve peut-être pour la première fois en position de montrer ses capacités de flics sans être dans l’ombre du reste de la Strike Team, c’est une bonne idée. Déjà de base, j’aime beaucoup le personnage que j’ai toujours trouvé trop en retrait. Maintenant que Lem n’est plus là et que l’on se doute que Shane ne risque pas d’avoir un avenir des plus brillants, Ronnie va surement prendre du galon. En plus de montrer son efficacité sur le terrain, il va participer sans le vouloir à faire bouger Billings, qui va fanfaronner après coup. C’est aussi marrant de voir comment Tina va se comporter avec lui, rendant Dutch légèrement jaloux. De son côté, Claudette est vraiment bien rentrée dans son nouveau poste. J’avais quelques doutes au début, mais maintenant qu’elle est en place et que tout semble bien roulé, on a l’impression qu’elle a toujours fait ça.

Pour en revenir à Vic, Shane et Guardo, il n’y a pas grand-chose à dire. Une vengeance, un peu de torture, et au final, Shane continue à s’enfoncer et Vic qui retrouve le sourire pour apprendre qu’il va devoir former son remplaçant. Ce qui efface un peu le sourire. Connaissant Shane et sa capacité à faire des conneries quand il n’est pas encadré par Vic, les choses ne vont surement pas s’arranger pour lui.

On est malheureusement déjà à la mi-saison. Le prochain épisode va nous introduire un nouveau membre dans la Strike Team.