Vic trouve un moyen de pousser Rezian à travailler dans son sens. Dutch enquête sur un kidnapping, mais la famille refuse d’aider.

Ça y est, Vic reprend les commandes, et cela faisait bien longtemps que ce n’était pas arrivé. Il dicte les règles et manipule son monde du mieux qu’il peut, mais cela ne risque pas de passer sans douleur. Pour Ronnie, et on le comprend, tout ceci parait être encore une façon de s’enfoncer dans les problèmes plus que de s’en sortir. Pour Shane, c’est encore une question de confiance, récupérer celle de Vic. Ce dernier va d’ailleurs bien jouer le jeu et lui dire ce qu’il veut entendre. Difficile de savoir ce qu’il pense vraiment faire.

Donc, le plan est de récupérer des armes pour Rezian, tout en l’empêchant de les récupérer. Pour cela, nous avons Olivia Murray qui, pour le moment, est plus un accessoire pour résoudre les problèmes qu’une personnalité à part entière. En fait la résolution de problèmes, elle est un peu poussive. Le coup du double jeu avec Rezian est à la limite, mais vraiment à la limite de tourner au ridicule. C’est tellement gros que l’on ne comprend pas comment l’Arménien fait pour tomber dans le panneau. C’est là que se trouve le plus gros défaut de l’épisode, car même si ça fait avancer l’affaire sur la bonne route, c’est un peu grotesque par moment.

L’autre point faible, c’est Corrine et sa fille. La famille MacKey vient casser le rythme de l’épisode avec une histoire limite bidon. La rébellion de Cassidy contre son père n’est pas des plus inspirés, sans parler des talents d’actrice d’Autumn Chiklis qui n’aide pas vraiment.

Pour finir, l’affaire Pezuela permet à Aceveda d’avoir sa scène dans l’épisode, mais c’est tout, et c’est bien dommage, car ce dernier manque un peu. Ce n’est que le début, il peut encore revenir sur les devants, mais ça dépendra de la façon dont cette intrigue évolue, il reste quand même 10 épisodes, ça laisse une bonne marge de manœuvre.

Cet épisode n’est pas exempt de défauts, mais les faiblesses n’entament pas vraiment le résultat final. On a du très bon The Shield, et la saison s’annonce bien partie pour maintenir cela.