The Simpsons – He Loves to Fly and He D’ohs (19.01)
Pour récompenser Homer de lui avoir sauvé la vie, M. Burns l’emmène en voyage à bord de son jet privé. De retour chez lui, Homer déprime de ne plus pouvoir voler à bord d’un tel avion. Marge va engager un coach de vie, pour l’aider à s’en remettre.

19ème saison qui débute, et l’ombre du film plane encore un peu. Le générique a été refait en référence à ce dernier. On y retrouve quelques éléments comme le cochon ou l’état de la ville, suite aux évènements dont je ne parlerais pas pour ne pas tout dévoiler à ceux qui ne l’ont pas vu.

C’est malheureusement tout ce qui reste, car la série reprend son cours après nous avoir laissés, quelques dizaines de secondes, espérer que l’on suivrait une suite aux aventures filmiques. L’épisode est un peu mou, ou peut-être que c’est moi qui suis fatigué. En fait, c’est sûr, je suis fatigué, ce qui explique le niveau de mes critiques aujourd’hui.

On notera ici où là quelques bonnes blagues, mais cet épisode manque de fougue en comparaison à la fin de la saison dernière, ou même au film. Bref, je n’ai pas été sorti brutalement de mon état de torpeur. Un léger manque de folie qui j’espère ne présage pas d’une nouvelle saison mollassonne. Pour rappel, je n’avais pas suivi toute la saison précédente, par ennui, et j’espère que cette année sera meilleure. Pour le savoir, il va falloir revenir lundi prochain, et le suivant, et ainsi de suite. En fait, venez tous les jours, car on raconte des choses vachement intéressantes ici.

Pour finir, car je l’avais un peu oublié, cet épisode a pour guests stars Lionel Richie et Stephen Colbert.