The Simpsons – The Homer of Seville (19.02)
Après un accident, Homer se découvre une capacité à chanter de l’opéra, mais seulement quand il est allongé. Une nouvelle vie de superstar s’ouvre à lui, mais le succès attire aussi les fans hystériques.

Dans cette nouvelle saison, il y a une chose de très bien réussie, les génériques. Pour le premier, nous avions droit à une version postcinéma. Dans cet épisode, on a le droit a une version Fatboy Slim. Vous vous souvenez surement du clip de la chanson Right Here, Right Now, dans lequel était-il y avait une illustration darwinienne de l’évolution. Et bien c’est la même chose avec des personnages jaunes, et ça se termine par Homer dans son canapé.

L’épisode, sans être hilarant, a ses bons moments. J’aime beaucoup Carl et Lenny en « entourage » d’Homer. L’incapacité des forces de police à bien faire leur travail fait toujours rire. Dans l’ensemble, un épisode standard et pas ennuyeux. Il n’y a pas plus a dire, car il n’y a pas non plus d’idée révolutionnaire ou de prétexte à l’hilarité.