The Simpsons – How the Test was Won (20.11)

C’est la rentrée et un grand test est organisé à l’école élémentaire de Springfield. Pour ne pas ruiner les chances de réussites, Chalmers envoie Skinner et les plus mauvais élèves passer la journée à Capital City. Homer se rend compte qu’il a oublié de poster sa cotisation à la compagnie d’assurance, il doit éviter qu’il se produise un accident.

Je ne sais pas si c’est le 16/9 qui inspire les auteurs, mais les fins de génériques sont plutôt ambitieuses. Passons, car cela n’a finalement rien à voir avec l’épisode.

C’est donc la rentrée scolaire, une de plus, toujours dans les mêmes classes d’ailleurs, c’est la magie des Simpsons. Bref, il y a un test et pour une fois, Lisa craint d’échouer, tandis que son frère se retrouve dans une grande aventure avec Skinner et les autres slackers de l’école. Là encore, tout semble un peu plus… épique. C’est surement appuyé par l’animation qui profite vraiment du nouveau format pour fournir des décors plus grands et plus complets, et ainsi faire des plans plus larges. Cette histoire est plutôt sympathique, gagnant de l’intérêt grâce au dépaysement fourni par Capital City. Comme souvent avec les intrigues en rapport avec l’école, on a le droit à une sorte de petite morale à la fin, mais ici, elle est limite ridicule, donc ça passe plutôt bien.

Du côté d’Homer, l’humour est plus efficace. Il faut dire qu’il doit éviter qu’un accident se produise et, comme à son habitude, c’est quand il fait attention que le pire arrive. Le meilleur moment, malgré tout, est certainement le rappel format 4/3 d’une grande quantité d’accidents qui lui sont arrivés par le passé. Reconnaissons que certains sont purement débiles.

Bref, l’épisode est assez bon. Peut-être pas le plus hilarant qui soit, mais même avec une histoire avec Skinner, l’humour est efficace. En plus, je suis toujours sous l’effet du passage HD, ébloui par la qualité de l’animation. Ça finira par passer.