The Cleveland Show - A Brown Thanksgiving (1.07)

The Simpsons – Pranks and Greens (21.06)

Bart découvre qu’il y a un plus gros blagueur que lui en ville nommé Andy Hamilton. Il va donc le retrouver et devenir ami avec lui. Marge est marginalisée à cause de sa consommation de produits industriels.

Le titre est assez clair sur les deux storylines de l’épisode. La première concerne Bart qui va mettre la main sur Andy Hamilton, son ancêtre question blagues. Malheureusement, même s’il l’idolâtre, il va rapidement se rendre compte qu’Andy est un looser. Tout se finira de manière assez prévisible, Bart l’aidant à devenir une personne responsable. Il y a donc un peu d’ironie là-dedans, mais aussi une touche d’espoir pour le fils Simpson qui peut ainsi réaliser que si un jour il vieillit, il va devoir faire quelque chose de sa vie. Question humour, ce n’est pas ce qu’il y a de plus fourni.

La seconde histoire met Marge face aux dangers de la nourriture industrielle. La voilà partie pour faire la transition vers le 100% bio/écolo et j’en passe. Si la position de Marge n’est pas surprenante, question humour, l’implication d’Homer est assez bénéfique, ainsi que, pour une fois, les gros défauts de cette consommation « verte » sont bien pointés du doigt.

Au final, l’épisode n’est pas désagréable à regarder et contient quelques bons passages vraiment efficaces qui permettent de compenser le reste.

Family Guy – Jerome is the New Black (8.07)

Peter et ses amis cherchent un remplaçant pour Cleveland. Ils tombent alors sur Jerome, mais quand Peter découvre qu’il est un ancien petit ami de Lois, il ne veut plus le voir.

Le départ de Cleveland a clairement laissé un vide dans le groupe de Peter. Les scénaristes aiment d’ailleurs pas mal blaguer avec ça, mais cette fois, ils décident d’essayer de combler le manque. C’est là qu’intervient Jérôme.

Avec une telle opportunité, il aurait été surprenant de passer à côté d’une bonne grosse dose de blagues racistes, et entre Stewie et Peter, tous les clichés du genre vont être utilisés. Comme toujours, l’humour Family Guy est borderline, mais à quelques exceptions près, cela fonctionne assez bien.

Ce n’est pas forcément le cas avec la seconde histoire, Brian apprenant que Quagmire le déteste, il cherche à découvrir pourquoi. Tout semble tomber à plat dans cette affaire, des réactions de Quagmire aux blagues foireuses de Brian.

On pourra donc apprécier l’histoire de Jerome, même si celle-ci n’est pas la plus originale, on y trouve suffisamment d’humour pour compenser les raccourcis faciles du scénario.

The Cleveland Show – A Brown Thanksgiving (1.07)

Pour Thanksgiving, Cleveland reçoit la visite de ses parents. Cela commence mal, mais la tante à Donna arrive à temps pour calmer l’atmosphère.

Premier Thanksgiving pour les Brown, et cela ne va pas être de tout repos, en particulier pour Cleveland qui doit gérer une drôle de découverte, ainsi que ses parents désapprobateurs et irrespectueux.

La « découverte » en question est le fait que la tante de Donna est en fait un oncle, ce qui explique son apparence Miss Doubtfire. Le truc, c’est que sa femme ignorant la vérité, Cleveland doit tout faire pour que cela reste ainsi. Voilà comment on va partir dans une série de blagues tendancieuses qui donnera naissance à un festival de vomi. Pas très classieux, mais étrangement, ça fonctionne quand même assez bien.

Thanksgiving se terminera bien pour les Brown, mais on n’est pas passé loin de la catastrophe. L’épisode, lui, est assez inégal et manque cruellement de Rallo qui fait pourtant forte impression à chacune de ses apparitions.