Homer s’associe à Ned dans un business de chasse à l’homme. Marge devient pâtissière professionnelle dans une pâtisserie érotique.

Pour débuter la 20ème saison, un peu d’actions avec Ned et Homer qui pourchassent les criminelles pour les remettre en prison. Une histoire qui va donner pas mal d’occasions aux scénaristes et animateurs de faire des références à gogos et de commencer la saison en laissant libre cours à leur imagination. Ce n’est pas tant que l’histoire soit vraiment innovante, ce n’est pas la première fois qu’Homer et son voisin se retrouvent à former cet étrange duo, mais la mise en image offre de nombreuses occasions de jouer avec l’univers de graphique de la série.

Une aventure sympathique qui n’est pas dénuée d’humour, même si on est n’éclate pas de rire, certains gags sont très réussis.

Du côté de Marge, l’histoire est presque anecdotique, même si le contexte est assez surprenant pour une série comme les Simpson. Il est dommage que cela ne soit pas vraiment exploité et à peine utilisé pour la partie comique.

Après autant de saisons, on ne peut pas vraiment attendre la révolution dans la famille Simpson, mais ce retour se fait dans de bonnes conditions, offrant de quoi se détendre et s’amuser un peu. On n’a pas le temps de s’ennuyer et l’on n’est pas dérangé par quelconque morale venant nous irriter les tympans inutilement. Il y a une volonté affichée d’être fun associée à un bon rythme, de quoi bien lancer la saison.