The Simpsons - The Devil Wears Nada (21.05)

The Simpsons – The Devil Wears Nada (21.05)

Lenny devient le superviseur d’Homer et fait de lui son assistant. Marge pose pour un calendrier sexy.

Il est toujours difficile de croire qu’Homer peut travailler, mais ça n’empêche pas les scénaristes de la série d’essayer de trouver de nouvelles situations pour nous faire croire que ça peut arriver. Peu importe, car l’idée est de pousser le couple Simpson à s’éloigner, l’un finissant coincé à Paris, tandis que l’autre se retrouve sous le charme de Flanders

Niveau comédie, étant donné l’histoire de l’épisode, il n’est pas surprenant qu’Homer hérite des meilleures lignes de dialogues, même si celles qui fonctionnent le mieux ne sont probablement dues au fait qu’elles sont liées à la France.

Bref, l’ensemble se regarde assez bien, sans être réellement passionnant, car trop classique dans les rebondissements.

Family Guy – Quagmire’s Baby (8.06)

Quagmire découvre qu’il a un bébé. Stewie s’est fait un clone de lui-même pour l’aider à gérer sa vie surchargée.

Tout commence par une histoire de radio AM qui sert à parler aux morts, mais pas vraiment. N’importe quoi, en somme, mais vu que c’est l’histoire de Peter, c’est assez naturel. Quoi qu’il soit, il faut attendre la fin du premier tiers de l’épisode pour que Quagmire trouve le bébé à sa porte. Après ça, c’est du classique : il ne sait pas quoi faire, il se retrouve au bout du rouleau, pense à la faire adopter et je vous laisse deviner la suite.

Plus inspiré, Stewie a une storyline complètement absurde dans laquelle il se retrouve avec un clone de lui-même nommé Bitch Stewie. Il l’a rendu plus stupide que lui et l’utilise pour faire tout ce qu’il ne veut pas faire, voir même pour prendre la responsabilité de ses erreurs. Brian va vouloir son propre clone, mais se retrouve avec un de seconde zone. Les dialogues sont là purement excellents et l’évolution de l’histoire ne fait qu’apporter de nouveaux fous rires. Dommage donc qu’il n’y en ait pas plus, car Bitch Stewie et Bitch Brian avaient un réel potentiel, même s’il est vrai qu’à petite dose ce type d’histoire fonctionne le mieux.

Donc, au final, l’histoire de Quagmire n’est pas mauvaise, mais pas mémorable et celle de Stewie et Brian apporte tout l’humour de l’épisode.

The Cleveland Show – Ladies Night (1.06)

Donna fréquente en cachette ses amies célibataires qui ignorent qu’elle s’est remariée. Cleveland Jr. se retrouve dans la course pour l’élection du représentant des élèves du lycée. Rallo lui vient en aide.

Je répète souvent que Donna est sous-exploitée, mais je ne suis pas surpris qu’elle obtienne finalement un peu d’attention. La voilà à faire la fête en cachette avec ses amies, celles qui sont célibataires. Bien entendu, Cleveland va finir par le découvrir, mais le couple trouvera une solution.

Cleveland, justement, est plutôt déchainé dans cet épisode. Il faut dire qu’on lui a fourni un bon paquet de blagues franchement borderline, plus proche de l’humour Family Guy que d’habitude, sans pour autant tourné au vraiment trash (quoi que…).

Tout ça fonctionne très bien, tout comme cette histoire d’élection que Rallo prend en main et se la joue stratégie agressive pour notre plus grand plaisir.

Comprendre que cet épisode ne fait pas vraiment de faux pas – à part peut-être un gag ou deux qui va de travers – et délivre une bonne dose d’humour dans des histoires bien fournies.