Pour l’épisode annuel d’Halloween, les Simpson se retrouvent face aux Transformers, aux fantômes des stars assassinées venus se venger et à une citrouille géante.

Après une introduction estampillée « Election présidentielle 2008 » qui pointe le doigt sur les risques des machines électorales, on enchaine sur Noël et un cadeau de Bart à sa sœur qui se trouve être un Transformer… pour de vrai.

Ensuite, nous avons donc la fameuse parodie du générique de Mad Men qui a fait le tour du net, suivi d’une bataille autour des droits d’auteur qui se conclut par la mort de l’artiste… Puis par l’exploitation de celle-ci. Difficile de saisir quel point est à retenir là-dedans.

Pour terminer, C’est Charlie Brown qui en prend pour son matricule.

Les Treehouse of Horror sont, en général, de bons épisodes, et même s’ils ne sont pas forcément bons en intégralité, il y a toujours un sketch pour sortir du lot et sauver l’ensemble. Ici, certes, le générique de Mad Men est réussi, mais ce n’est quand même pas suffisant pour sauver l’épisode en intégralité. Loin de là.

La seule véritable qualité que l’on pourra retenir est le fait que les sketchs ne durent pas longtemps. On enchaine assez vite, enfin, c’est l’impression qui en ressort, à part pour le dernier qui semble plus long. Celui-ci a d’ailleurs une qualité indéniable, c’est son introduction et son animation qui s’adaptent totalement à ce qui est parodié.

En conclusion, même s’il n’y a plus grand-chose à ajouter, l’épisode est oubliable.