The Sopranos : Kennedy and Heidi
Tony et Christopher rencontrent Phil Leotardo pour discuter d’un problème que ce dernier pose. Sur le chemin du retour, ils ont un accident de voiture. Tony réussit à sortir. Christopher lui demande de prendre sa place au volant, car il ne passerait pas les tests sanguins, ayant consommé de la cocaïne. Il a du mal à respirer. Tony brise la vitre de la voiture, mais après réflexion préfère lui boucher le nez et le tuer calmement que de l’aider à sortir.

L’épisode commence de manière plutôt déconcertante donc, Tony tuant son neveu, qui aurait quand même eu des chances de s’en sortir d’après les médecins. On ne pourrait pas dire qu’on ne l’avait pas vu venir. L’écart entre les deux hommes s’étant élargis grandement depuis que Chris avait arrêté l’alcool. Tony a vu une occasion de se débarrasser d’un problème qu’il aurait dû gérer très longtemps, et il l’a saisi. Bien sûr, le fait que c’est lui qui l’a tué restera secret. Mais ce qui dérange Tony c’est que tout le monde réagisse comme si ils le regrettaient, alors que pour lui, c’est plus un soulagement qu’autre chose. Il ne comprend pas l’hypocrisie ambiante et décide de partir seul à Las Vegas après les enterrements. En effet, Chris n’est pas le seul à disparaître dans cet épisode, Nucci Gualtieri, la mère de Paulie, est morte d’une attaque. Les deux veillées sont programmées le même jour et Paulie n’apprécie guère que personne ne vienne rendre hommage à sa mère.

A Las Vegas, Tony va voir Sonya, une amie de Christopher pour lui annoncer la nouvelle. Les deux vont alors tenter d’échapper à leurs problèmes par la drogue. Complètement stone, Tony joue à la roulette et se met à gagner gros. Il croit qu’avec la mort de Chris, sa chance revient.

A.J. de son côté commence à reprendre ses études. Mais son état et changeant, et une altercation violente entre ses amis et un autre étudiant, va le replonger dans sa dépression.

Les problèmes avec Phil Leotardo étaient prévisibles, et ce n’est surement pas anodin qu’ils s’accentuent à ce moment de l’histoire. Plus que trois épisodes et, bien que la fin reste toujours assez éloignée, le monde de Tony a déjà commencé à changer. La mort de Chris est un soulagement pour lui, mais c’est aussi un grand changement dans la dynamique des personnages. Alors peut-être que cela ne changera rien, mais il est probable qu’il y ait des répercussions prochainement.

Tout comme l’état d’AJ. Alors que l’on croyait celui-ci parti pour entrer dans le milieu par l’intermédiaire de ses amis, le voilà qui réagit de nouveau mal face à la violence qui s’accompagne à ce style de vie. Je pense que son avenir sera scellé avec la fin de la série, et donc avec celui de son père, car après tout, c’est bien cela qui nous intéresse, que va-t-il se passer pour Tony dans l’épisode final de la saison. Le sort des personnages secondaires ne correspondra qu’à du dommage collatéral, tout comme la mort de Chris. En tout cas, avec cet épisode, on nous rappelle que l’on n’est pas à l’abri de nouvelles surprises et qu’aucun personnage n’est protégé. Trois épisodes, c’est long chez les Sopranos, et il peut encore se passer beaucoup de choses.