The Strain : pris au piège (Creatures of the Night – 1.08)

The Strain : pris au piège (Creatures of the Night – 1.08)

En route pour s’armer contre les vampires à leur façon, l’équipe du CDC et Setrakian rencontrent Vasiliy qui a eu la même idée qu’eux. Quand les créatures de la nuit se multiplient, ils trouvent refuge dans un magasin et sont condamnés à y rester pour mourir ou passer à l’action.

Avec Creatures of the Night, The Strain prend la forme d’un bottle episode qui revisite un classique du genre de l’horreur ; ses protagonistes sont coincés dans un même endroit – ici un convenience store – alors que l’ennemi l’encercle et peut attaquer à n’importe quel moment.

Avant cela, l’épisode réunit notre fine équipe du CDC et Abraham avec Vasiliy, un regroupement qui était attendu et qui ne pouvait être que bénéfique. C’est avant tout l’exterminateur de rat et le survivant de l’Holocauste qui profitent pleinement de ce rapprochement. Les deux hommes abordent les évènements avec le sang-froid nécessaire pour éviter que l’on se noie dans l’absurdité.

À ce stade, un équilibre fragile s’est installé sur un plan narratif. Les personnages doivent agir, ce qui les pousse à prendre des décisions parfois étrangement réfléchies (comme c’est le cas en début d’épisode), alors qu’ils sont capable de faire tout l’inverse un peu plus tard. En ressort aussi une bonne dose d’action bienvenue quand on ne se perd pas dans des dialogues répétitifs et ridicules.

En se reposant sur une situation hautement codifiée du genre, mais toujours indéniable efficace, The Strain en profite pour démontrer qu’elle peut prendre quelques risques, mais qu’elle n’a pas encore non plus ce qu’il faut pour mettre un terme à tous ses errements. Le comportement de Eph ou de Nora est trop souvent contre-productif et entraine inévitablement la série vers le bas.

Heureusement, le rapprochement des personnages avec Vasiliy implique le développement d’une nouvelle dynamique. Par un merveilleux concours de circonstances, la hackeuse Dutch Velders (apparue dans It’s Not for Everyone – 1.04) se retrouve aussi présente, cette dernière apportant une énergie différente des autres figures du show.

Creatures of the Night continue autant de répéter ce que l’on sait déjà que de nous fournir de nouveaux éclaircissements sur les vampires, étoffant alors progressivement la mythologie du show à travers des règles bien précises. Nous sommes juste arrivés à un point où Eph ne devrait plus contester ou grimacer, mais accepter, analyser et aller de l’avant. Si seulement…

En attendant, les personnages sont donc temporairement limités dans leur déplacement, les forçant à se focaliser sur l’instant présent pour assurer leur survie. Les conditions sont telles qu’il n’y a pas vraiment la place à jouer la carte de l’émotion, ce qui va pourtant se produire. C’est un registre dans lequel The Strain ne s’est pas le moins du monde illustré jusqu’à présent. Difficile de se sentir véritablement impliqué lorsque quelqu’un meurt, l’attachement avec les personnages étant plutôt limité – celui-ci étant surtout présent pour ceux qui ont une véritable utilité comme Abraham. L’idée est, à un certain degré, de montrer que personne n’est à l’abri du danger, bien que la personne concernée était bien trop sacrifiable pour que cela fonctionne vraiment.

Enfin, Creatures of The Night confirme la montée qualitative en seconde partie de saison, qui ne semble par contre pas vouloir atteindre le docteur Goodweather. Même si les défauts sont toujours présents, il est juste plus aisé de les accepter quand l’épisode en question délivre des situations plus intenses et/ou plus divertissantes, avec une menace vampirique omniprésente.

Occupé avec le final de The Falling Skies et les critiques d’une bien meilleure série dès la semaine prochaine, Fabien me cède sa place sur The Strain. S’il avait lu le premier roman qui sert de base à la série, ce n’est pas mon cas et je ne pourrais donc pas vous parler de l’adaptation.
Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires