The Tudors - Episode 3.04

Les derniers révoltés de la pérégrination de Grace affrontent la sentence, délivrée par Brandon, qui est par la suite perturbé par ses actions. A la cour, les jours défilent, et la Reine Jane s’apprête à donner naissance à son enfant.

Grande déception quant à la conclusion délivrée pour la pérégrination de Grace. À l’arrivée, peu de scènes montrant les oppositions. Beaucoup d’avant et d’après, quasiment jamais de pendant, réduisant ainsi l’intensité qui aurait pu naitre de ce conflit religieux. Certes, cela n’aurait peut-être pas été très historique d’offrir un bain de sang, mais pour l’intensité dramatique, un zeste de violence et de combat aurait servi l’histoire.

Conséquence de cette révolte, le roi laisse Cromwell à sa place. Les rebelles ont voulu la chute de celui qui est comme le bras droit d’Henri VIII et pour cette simple raison, l’homme conserve son statut. Cela n’a sûrement pas fait disparaître l’animosité qui était née à cause du conflit, mais a retardé l’échéance. Le roi insatisfait, cela a couté la vie à plus d’un homme, et même sans les livres d’histoires, il est assez facile de deviner que Cromwell ne va pouvoir éternellement conserver son statut.

Ce dernier, on peut dire que Brandon fait ce qu’il faut pour le garder, lui qui a déjà connu l’exil de la cour. Cette fois-ci, c’est au prix d’une partie de sa conscience. Il cherche tant qu’il peut une justification à ses actions, la volonté du roi étant celle de Dieu. Malgré cela, il a des difficultés à ne pas, au fond de lui, ressentir de culpabilité, et cette dernière se manifeste à travers une hallucination.

Le royaume est en paix, si on peut dire. La Reine est enceinte. Des mois s’écoulent durant cet épisode pour nous conduire au grand évènement, qui va faire monter la tension pour la dernière partie : la naissance du bébé. La situation ne se présente pas bien pour Jane, elle a des difficultés, et les médecins voient mal comment sauver les deux êtres. Elle finira par donner le jour à un fils, futur roi d’Angleterre, Edward VI. Cela lui coutera la vie quelques jours plus tard.

La troisième reine du roi s’est donc éteinte, mort causée par une fièvre puerpérale, suite à la naissance de son enfant.

Les affaires religieuses se calment, offrant un début d’épisode qui nous conclut la rébellion avec un peu trop de distance. La suite de l’épisode se révèlera bien plus intéressante et accrocheuse, avec la grossesse de Jane, servi par une musique possédant quelques envolées lyriques assez rares dans la série.

avatarUn article de .
CaroleC
0 commentaire