The Twilight Zone – Where is Everybody ? (1.01)

Un homme souffrant d’amnésie arrive dans une ville où il ne trouve personne. Bien que seul, il se sent observé, surtout qu’autour de lui, des traces de vie récentes sont apparentes.

Where is Everybody ? est le tout premier épisode de The Twilight Zone, la plus célèbre des anthologies de science-fiction du petit écran américain.

Nous sommes en 1959, le 2 octobre sur CBS, et Rod Serling prend la parole pour nous présenter sa nouvelle série. Il nous dit clairement qu’il est là pour nous vendre son show, délivrant avec modestie son pitch commercial. Il est plutôt convaincant et il vient même nous tenter avec ce qu’il y aura dans les semaines à venir, histoire de bien nous appâter, car il ne nous raconte pas la fin – il faudra revenir pour la connaitre.

Le concept est vraiment simple, The Twilight Zone est ici pour nous divertir avec des histoires utilisant des éléments de science-fiction pour illustrer une thématique qui trouve toute sa valeur grâce à un twist de fin qui se veut inattendu.

Pour commencer, Where is Everybody ? nous entraine dans une petite ville. Un homme dans une combinaison de l’Air Force arrive et ne rencontre personne. Il est amnésique et ne sait donc ni qui il est, ni où il se trouve. Cependant, il est persuadé que quelqu’un l’observe. Il fouille alors les bâtiments à la recherche d’âmes qui vivent.

La thématique est ici très claire, car le titre l’explicite assez : la solitude. Plus précisément, le besoin de ne pas être seul, comme la fin de l’épisode nous l’expliquera de manière équivoque. Le twist, justement, je peux vous le dire, étant donné qu’après plus d’un demi-siècle, on peut difficilement parler de spoilers (passez au paragraphe suivant si vous ne voulez pas savoir). Notre ami était en fait en plein délire, après avoir passé plus de deux semaines dans un caisson d’isolement servant à simuler son voyage vers la Lune. C’est un retournement de situation qui était bien inattendu.

Quoi qu’il en soit, malgré les années, The Twilight Zone sait toujours faire effet. Bien entendu, il ne faut pas être allergique au Noir&Blanc et au style de jeu des acteurs de l’époque. J’avoue que je suis en général moi-même peu friand de ce type de production, sauf exception de la science-fiction. Le genre était vraiment florissant durant cette période et, d’ailleurs, de grands auteurs ont participé à cette série. Les moyens disponibles encourageaient l’exploration de concept misant sur la simplicité et l’imagination. Quand c’est bien fait, c’est d’une rare efficacité.

Where is Everybody ? est un bon épisode pilote, se montrant captivant et démontrant le potentiel du show, et surtout de sa formule. Aujourd’hui bien ancrée dans son époque, The Twilight Zone reste divertissante, même si elle ne peut certainement pas produire le même effet sur les spectateurs qu’en 1959.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link