The Vampire Diaries : 100ème épisode (500 Years of Solitude – 5.11)

The Vampire Diaries : 100ème épisode (500 Years of Solitude - 5.11)

Katherine est mourante, il ne lui reste plus beaucoup de temps et Nadia tente tout de même de la sauver. Tout le monde se réunit pour un dernier au revoir, même ceux que l’on n’attendait pas.

Pour son centième épisode, The Vampire Diaries a décidé d’offrir les devants de la scène à Katherine. D’une certaine manière, cela est mérité. Après tout, si on remonte le fil de l’histoire, elle a tenu un rôle majeur dans la vie de tous les personnages.

Katherine est donc toujours mourante et elle s’apprête à livrer son dernier souffle, mais pas avant que quelques moments clés de son existence n’aient été revisités. L’idée est de lui donner une sorte de rédemption, sans pour autant oublier les pires choses qu’elle a faites. Il y a en tout cas de quoi jouer sur la corde émotionnelle. Cela est cependant fait sans tomber dans le pathos, au contraire. Les scènes avec Katherine constituent ce que cet épisode a de mieux à offrir, bien qu’elles se révèlent légèrement redondantes à force.

500 Years of Solitude n’est pas pour autant sans faute. Pour célébrer le fait que ce soit le centième épisode, les scénaristes ont décidé de faire beaucoup de fan service. Pour le coup, on nous avait annoncé un retour de Klaus et celui-ci a donc lieu. Néanmoins, cela se résume à replonger brièvement dans la relation entre l’Orignal et Caroline – une dernière fois. De même, la très courte apparition de Rebekah suit cette logique.

C’est tout de même plus que les très brefs retours de personnages clés aujourd’hui décédés. Les quelques secondes qui leur sont accordées à l’écran ne méritent pas vraiment d’être évoquées.

Probablement accidentellement, cet épisode trouve même le moyen de recycler sans conséquence la formule classique d’un épisode anecdotique de The Vampire Diaries, sorte de célébration accidentelle des poncifs du show. Quelqu’un est donc mis en danger de façon presque aléatoire, une partie des principaux protagonistes le recherche, tandis que les autres parlent de leurs problèmes relationnels. Il est rassurant de constater que cette construction narrative n’est que rarement utilisée de manière aussi grossière dans la série ces derniers temps, mais il est dommage que les scénaristes n’aient pas fait un effort supplémentaire ici pour nous livrer quelque chose de plus substantiel – et ce n’est pas le twist de fin qui offre une compensation.

Globalement, avec 500 Years of Solitude, l’idée était donc avant tout de faire plaisir aux fans. Pour ce faire, on se retrouve avec une intrigue relativement faible, mais qui laisse suffisamment de place pour que toutes les retrouvailles possibles et autres discussions attendues réussissent à avoir lieu. La seconde moitié de la saison démarre ainsi mollement pour The Vampire Diaries. Au moins, quelques pages sont tournées et on peut passer à autre chose.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link