The Vampire Diaries - Children Of The Damned (1.13)

Avant que Damon et Stefan ne deviennent vampires, la ville était déjà obsédée par la chasse aux vampires, à laquelle leur père, Guiseppe Salvatore, prenait part. De nos jours, ces créatures de la nuit son encore partout, recherchant les anciens journaux de l’époque, sortant avec de jeunes filles et manigançant pour le retour de Katherine parmi nous.

Vampire Diaries nous offre un épisode avec pas mal de flashbacks, et si l’idée a tout pour être attrayante, sa mise en pratique l’est un peu moins.

Le défaut principal de Children Of The Damned est que les scènes dans le passé ne vont pas toutes trouver une réelle utilité, et auront plus pour conséquence d’affaiblir l’épisode. Il est difficile par moment de ne pas avoir l’impression qu’on tourne en rond.

Il ne faudrait pas non plus penser que cet épisode fait du surplace (ce n’est pas le cas), car cette mise en parallèle des deux époques a un but, et est là pour montrer une partie de la naissance du conflit entre Damon et Stefan ainsi que nous expliciter la connexion qu’ils ont avec d’autres protagonistes. Ainsi, alors que tout ce beau monde à notre époque passe son temps à chercher le journal de l’ancêtre Salvatore, dans le passé, nous découvrons une ville voulant éliminer les démons – soit les vampires. Le tout reste à la surface, mais atteint son but.

Quelques scènes vont servir à expliciter ou faire progresser des situations, à commencer par celle d’Alaric et ses motivations. Jusque-là, nous ne pouvions être sûrs du destin de sa femme. Ce dernier ne sachant pas ce qu’il est advenu du corps de son épouse, on peut maintenant officiellement dire qu’elle est une vampire. Cela ne fournit toujours pas beaucoup de matériel pour Alaric, qui j’espère trouvera une place un peu plus solide dans l’intrigue à l’avenir, mais c’est toujours cela de pris pour un personnage fort sous employé.

Cela n’est pas trop le cas d’Anna, qui, depuis son arrivée à Mystic Falls a le droit à pas mal de temps d’antenne. Elle va aussi en occuper dans les flashbacks, ce qui offre l’opportunité d’en savoir légèrement plus sur ses motivations et sa présence dans le coin. La série continue à tisser des liens inextricables entre ses personnages, Anna se révélant être la fille de Pearl (aka Kelly Hu) – pour qui Jonathan Gilbert (Joe Knezevich) avait des sentiments. Le toutéliage n’est pas forcément des plus importants, mais est bel et bien présent.

En fait, cet épisode a plus pour conséquence de faire poser la question autour du passage au statut de vampire de Damon et Stefan, au vu de la tournure que prennent les évènements pour Katherine. Il va donc falloir attendre pour découvrir le fin mot de l’histoire, car il nous manque un pan de cette dernière pour réellement saisir comment les Salvatore ont été transformés. En tout cas, toute cette aventure tend à montrer que Damon était sacrément épris de la petite peste qu’était Katherine.

Avec tout cela, on en oublierait presque Bonnie dont le premier rendez-vous avec Ben va mal se finir. Par ailleurs, c’est aussi le cas de la fin soirée d’Elena, histoire de nous laisser sur un cliffhanger.

avatarUn article de .
CaroleC
0 commentaire