Johnathan Gilbert est de retour à Mystic Falls, au grand désespoir de sa famille. Tyler confronte Caroline, qui apprend à son tour à Stefan que leur ami loup-garou sait maintenant beaucoup de choses. La situation pour Caroline va prendre un tournant très désagréable.

Il y a déjà beaucoup de personnages sous-employés dans The Vampire Diaries (Matt, Jenna, Alaric …), et ce pauvre Johnathan Gilbert parait aisément trouver sa place auprès d’eux. Son avantage : il est de retour, ne vivant pas à Mystic Falls, et possédant des informations. Son point faible : les scénaristes aiment le faire tourner en rond !

Le retour du papa à Elena (crédibilité quand tu nous tiens !) se devait d’être accompagné de quelques éléments pour faire avancer l’histoire, mais Daddy Issues ne s’oriente pas véritablement dans cette direction, préférant faire garder ses positions bornées à quasiment tous ces personnages – Gilbert et non Gilbert – ayant pour résultat de donner le jour à des scènes ressassant ce qu’on sait déjà sur les relations entre Oncle John et ses proches. Il faut donc prendre son mal en patience pour le voir faire quelque chose de concret, et c’est pour rester quand même en partie dans l’obscur – sait-on jamais qu’on aille trop vite !

Quand on en arrive au point où Stefan semble être l’un des rares à prendre des décisions et tenter d’aller quelque part, c’est plus ou moins inquiétant …

Pour rendre l’épisode intéressant, il faudra ainsi se tourner vers Caroline (sûrement pas Bonnie et Jeremy !), Candice Accola éclipsant aisément ses compagnons de route. Sa dynamique avec Tyler va l’entrainer dans une situation fort déplaisante, les nouveaux loups-garous du coin voulant nous illustrer les oppositions entre espèces – justifié par leur nature profonde, autant dire qu’on a déjà connu mieux comme prétexte ! Tyler est donc quelque peu perdu, et on peut le comprendre, alors que Caroline subit un choc qui n’est pas sans répercussions (sur Tyler ou sur Matt). Pour l’un ou pour l’autre, il y a des pistes à explorer.

Cette confrontation vampires/loups-garous sera au moins l’occasion de mettre un peu d’action au sein de l’épisode, et de jouer avec l’intégrité d’Elijah. Peut-on ou non lui faire confiance ? Pour le moment, il fait ce qu’il a dit qu’il ferait, et c’est l’essentiel. Cela permet un peu de consistances dans une intrigue qui parait légèrement égarée, et que Katherine et Isobel pourraient possiblement aider à remettre en avant – et à rendre pertinente.

Si les loups-garous sont venus plus nombreux – bien qu’il ne faut retenir que le petit ami de Jules -, l’épisode décide aussi d’y mettre un peu d’humains, avec l’introduction de Dawn Olivieri, dans la peau d’une journaliste télé qui va se lier avec Damon. Un moyen, semble-t-il, pour les scénaristes de se pencher sur les sentiments de l’ainé Salvatore pour le meilleur et pour le pire.

The Vampire Diaries se trouve donc quelque peu au creux de la vague, réfrénant de façon trop visible son intrigue autour des Originals. Elle pourrait au moins en profiter pour envoyer Elena en cours !