The Vampire Diaries - Fool Me Once (1.14)

Bonnie et Elena sont détenues par Anna et Ben, souhaitant ouvrir le tombeau. Jeremy invite Anna à une soirée, alors que Damon est décidée à retrouver Katherine.

À Mystic Falls, les jeunes font la fête, ce qui est un moyen peu ingénieux d’intégrer tous les protagonistes jeunes et inutiles dans l’épisode. Caroline avait peut-être son utilité au début de la série, mais elle est à ranger aux côtés de Matt et Tyler maintenant. Si on ne leur trouve pas bientôt une fonction, on ne peut alors que vouloir qu’un vampire leur fasse la peau.

Heureusement pour le spectateur, cela ne représente pas grand-chose dans l’épisode, même si cela a pour conséquence de casser le rythme à l’occasion. Nous approchons donc du tombeau, qui va s’ouvrir plus vite qu’on ne l’aurait imaginé. Une sympathique façon de mettre vampires et sorcières au cœur d’un même évènement, qui va avoir un certain nombre de conséquences.

C’est sans trop de surprises que la volonté d’Anna n’est pas de libérer Katherine, mais sa mère. Après les flashbacks de l’épisode précédent, cela apparaît logique, la jeune fille utilisant Jeremy et Ben dans ce but, mais ne cherchant pas au fond à faire du mal. À sa façon, Anna incarne une espèce de vampires assez rare. Elle n’a pas l’air torturée,  ni obsédée par la bouffe ou le genre humain. Ce qui a ses bons côtés, il faut le dire. Enfin, il est évident que ses liens avec Jeremy sont plus solides qu’elle ne le laisse paraître, mais en attendant, sa situation a surtout l’avantage de ramener Kelly Hu à la surface, et cela est une assez bonne idée.

Car dans le tombeau de vampires, nous allons y aller, démonstration que Grandma est plutôt bad-ass, malgré le destin tragique qui l’attend. Dommage alors que le personnage, qui montre une bonne part de son potentiel dans cet épisode, disparaît exactement à ce moment-là. Il n’y a plus qu’à espérer que l’héritage s’exprime chez Bonnie et que celle-ci connaisse des développements plus travaillés par la suite.

Enfin, il est assez clair qu’à l’exception de Damon, personne ne veut voir Katherine. Et, c’est aussi sans trop de surprises qu’elle ne se trouve pas dans le tombeau. Elle est dehors et comme lui apprend Anna, elle n’en a rien à faire de lui. En fait, plus on progresse, plus Katherine apparaît comme une véritable bitch de service, que ce soit à travers les flashbacks ou les évènements évoqués. Cela promet donc quand on la rencontrera.

Cette petite descente dans le tombeau aurait pu se révéler plus intense, mais l’épisode réussit quand même à montrer que depuis le début, les traits de caractère des personnages se sont assez affirmés, Stefan nous en faisant la démonstration quand il se débarrasse de Ben. Il y a quand même pas mal de faiblesses vis-à-vis de liens qui l’unissent à Damon ainsi que ceux de ce dernier avec Elena. On ne joue pas sur le triangle amoureux, ce qui est déjà cela, mais il y a un manque de consistance entre les épisodes, où l’on jongle entre bonne volonté, haine, souhait de mort et développement affectif. Le tout étant malheureusement mal agencé.

Des défauts donc, il y en a, mais ce Fool Me Once reste un épisode assez solide de Vampire Diaries, et fournit tout ce qu’il faut pour maintenir l’attention. Encore une fois, il offre un cliffhanger, pas de taille, mais nécessaire vu que la série part en pause pour quelques semaines et sera de retour le 25 mars sur The CW.

avatarUn article de .
CaroleC
0 commentaire