The Vampire Diaries - Friday Night Bites (1.03)

Elena veut que Bonnie apprenne à connaître Stefan, alors que Tyler est décidé à humilier ce dernier qui rejoint l’équipe de football.

Ce troisième épisode de Vampire Diaries est pendant une grande partie une simple chronique de la vie d’adolescents. Ils vont en cours, ont quelques activités à côté, et se nourrissent. Extrêmement passionnant, on en convient !

Trêve de plaisanterie, tout ceci ne se révèle pas des plus captivants, mais le show continue son bout de chemin, pour, au moins, devenir regardable – et un peu plus, j’espère. Mais, il vaut mieux ne pas poser la barre trop haute à l’heure actuelle, et au vu du point de départ, on ne s’en sort pas trop mal.

Les éléments fantastiques du show sont quelque peu en recul, ou au minimum, moins exposés. L’opposition entre Damon et Stefan se suffit à elle-même bien qu’elle manque quand même de consistance. La situation avec Katherine est encore évoquée, mais rien de concret ne nous est fourni sur la question. À la longue, cela pourrait devenir fort ennuyeux, si personne ne se décide à nous fournir au moins quelques faits précis. Le rêve serait bien entendu de vrais flashbacks bien intégrés ou tout un épisode centré sur les deux frères, mais c’est le début de la série, alors chaque chose en son temps.

Nous découvrons ainsi, qu’avant de devenir une âme meurtrie, Elena était jeune, enthousiaste, et cheerleader. Ce qu’est aussi Bonnie et Caroline. La première n’aime pas trop Stefan, en même temps que cette histoire de sorcière commence à ne plus être fun. Elle est méfiante envers notre ami le vampire, et voit des choses bizarres. Sa grand-mère lui dit qu’elle est une sorcière, et il faut quand même reconnaître à Bonnie qu’elle gère plutôt bien la situation. Entre visions, prémonitions et sorcellerie, elle est inquiète, mais ne fait pas de crise de nerfs. Je ne suis pas convaincue que j’aurais autant de self-control devant la découverte d’éléments un peu surnaturels. En tout cas, je serais assurément moins passive.

La passivité, c’est un peu ce qui semble toucher Damon dans la première partie de l’épisode, qui a envoûté la chère Caroline, après avoir consommé de son sang. Celle-ci lui ouvre la porte de la maison d’Elena, et nous conduit à quelques conversations où la gêne règne en maitre. Le statu quo ne s’installe pas vraiment, et ceci finira avec un mort. Stefan a, pour le coup, offert un collier à sa bien-aimée, qui l’empêche d’être hypnotisé par les vampires. La bijouterie dans cette série a une forte valeur, je serais bien curieuse de savoir comment elle a été développée… Des histoires de mythologie, pour la suite de la série, donc.

L’épisode a beau s’intituler Friday Night Bites (en référence à Friday Night Lights, donc), le gros manque de ce dernier est sans conteste l’absence d’action. On n’aura même pas le droit à une minute de match, ce qui se révèle plus que frustrant. Au final, cet épisode a un rythme assez plat, ce qui tend à ne pas captiver. L’ensemble reste quand même regardable.

avatarUn article de .
CaroleC
0 commentaire