Stefan et Damon découvrent qu’Elena a enlevé la dague plantée dans Elijah. La jeune femme est partie avec le vampire pour établir une nouvelle alliance dans le but d’éliminer Klaus. Ce dernier attend l’arrivée de son corps, et met Jenna face à la réalité du monde dans lequel elle vit.

L’épisode a beau s’intituler Klaus, le fameux vampire n’est toujours pas à la hauteur de la réputation qui le poursuit, et il se fait aisément voler la vedette. Pour une fois, je dirais tant mieux, car les 45 minutes vont fournir des explications et placer des enjeux solides. Vampire Diaries se montre concrète et intéressante, ce qu’elle n’a pas franchement été avec Klaus depuis fort longtemps (si ce fut déjà le cas).

L’épisode précédent s’était terminé avec Elena qui retirait la dague du corps de Elijah. Le vampire revient donc à la vie, et après avoir quitté la demeure Salvatore, il va éclaircir Elena sur ce que veut réellement Klaus. Mieux que cela, il nous révèle ses liens avec l’Original, et voilà que la série va même jouer d’un parallèle relationnel avec les frères Salvatore – avec toujours au milieu, une femme, Katherine ou Elena, tout dépend l’époque. L’association entre Elijah et Elena se fait rapidement, mais elle n’a pas besoin de plus, car ils ont le même objectif : tuer Klaus.

Celui-ci est encore dans le corps d’Alaric, bien que les flashbacks – morceaux d’histoire racontée par Elijah – nous fournissent un aperçu du vampire, venant un peu trop confirmer la tendance qu’il n’est pas le méchant aussi charismatique qu’il devrait être. Dommage pour nous, mais on peut quand même compter sur le nouvel allié d’Elena pour se montrer bien plus magnétique. D’ailleurs, sur le sujet, l’opposition entre Stefan et Damon donne enfin au premier la possibilité d’être plus présent et moins passif – cela faisait suffisamment longtemps que c’était arrivé pour être noté.

Les souvenirs d’Elijah mettent en tout cas beaucoup en place, dont les liens des Originals qui devraient pouvoir servir pour la suite du show. Ils ouvrent aussi la porte pour le retour du loup-garou dans la série, une tendance qui se confirme même dans les révélations faites à Jenna. Klaus aura au moins eu le mérite de créer quelques changements au sein du foyer Gilbert, la tante découvrant alors l’existence des vampires, et se retrouve en même temps placé face à son ignorance – et le fait qu’elle ne pouvait pas véritablement protéger Jeremy ou Elena.

Enfin, The Vampire Diaries nous offre avec Klaus un bon épisode. Si l’ennemi n’est pas encore convaincant, la série gagne en force avec le retour d’Elijah qui fournit toutes les informations nécessaires pour le final.

avatarUn article de .
CaroleC
0 commentaire